Un pet pour vivre en paix

Un pet pour vivre en paix / © tbkmedia.de - Alamy

Le putois ne sent pas très bon... Mais s’il pète, c’est pour sauver sa vie ! Eh oui, cette mauvaise odeur lui rend bien des services. Démonstration.

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Sciences et technologie
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine

Fiche d’identité du putois

  • Nom scientifique : Mustela putorius
  • Famille : Mustélidés
  • Ordre : Carnivores
  • Taille : 30 à 45 cm
  • Poids : 1,5 kg seulement

Bas les masques !

Frimousse claire, masque sombre et truffe noire : on dirait qu’il porte un masque. Et avec ses longs poils sombres par-dessus son pelage blanchâtre, il a toujours l’air mal coiffé !

Autre empreinte

Le putois a 5 doigts griffus ! Quand il bondit, ses empreintes s’impriment 4 à 4, presque en carré.

Patte griffue du putois / © Studio DMM Photography - Shutterstock

Crottes alors !

Moins de 1 cm de diamètre et longues de 6 à 8 cm, en spirales, effilées à un bout et arrondies à l’autre : ses crottes sont d’une vraie puanteur !

Eric Gasté

Mascotte viens en pet / © Eric Gasté

Marqueur puant

Le putois marque son territoire par ses crottes, son urine et les sécrétions de ses glandes. Bien que peu visibles, ses frontières odorantes sont un signal clair : « Ici, c’est chez moi ! Ne pas me déranger ! »

Sécrétions et urines de putois / © F. Hecker - Alamy

Boudin sur pattes

Corps tout allongé et court sur pattes ! Le putois a une démarche rapide et surtout il peut se faufiler partout, même dans des espaces étroits.

De l’eau dans le gaz

Ses glandes anales sécrètent une substance malodorante mi-gazeuse mi-liquide : le musc ! Une sorte de pet mouillé, quoi.

Eric Gasté

Mieux vaut se protéger des pets / © Eric Gasté

Pet repoussant

Le putois vit seul, mais ce n’est pas à cause de sa puanteur. La raison ? Il n’a pas besoin de l’aide des autres pour repousser les prédateurs. S’il se sent menacé, il expulse son musc qui sent très très mauvais ! Pssschit ! Grâce à cette arme fatale, il a peu de prédateurs.

Maître des odeurs

Tous les mustélidés sont équipés de glandes à musc. Mais blaireau, fouine, hermine ou loutre ne rivalisent pas avec le putois, dont le musc sent vraiment fort.

Couverture de La Salamandre Junior n°126

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 126
Octobre - Novembre 2019
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».