Un ours en hiver ?!

Un ours en hiver ? / © Reiner Bernhardt - Mauritius images

Hé, psssst, par ici ! L’hiver, l’ours brun est encore plus difficile à trouver. Pour affronter le froid, il dort au chaud dans sa tanière. Alors, on ne peut pas le voir… Vraiment ?

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Sciences et technologie
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine

Fiche technique

  • Ordre : Carnivores
  • Famille : Ursidés
  • Nom scientifique : Ursus arctos arctos
  • Poids : 80 à 250 kg
  • Taille : 1,50 à 2,50 m (dressé sur les pattes arrière)
  • Longévité : 30 ans
Pauline Maury

Faux / © Pauline Maury

Il hiberne

À la saison froide, l’ours brun hiberne…

Eh bien non, il hiverne avec un « v ». Car il ne plonge pas dans un profond sommeil, comme la marmotte. La température de son corps diminue, le rythme de son cœur ralentit…

L’ours somnole et se réveille plusieurs fois ! Il quitte même sa tanière parfois.

L'ours qui hiverne / © Westend61 / Fotofeeling - Mauritius images
Pauline Maury

Faux / © Pauline Maury

Il a une grande tanière

Roulé en boule sur un tapis de brindilles, mousses et feuilles, le grand mammifère se contente d’un petit abri : une cavité rocheuse, un terrier creusé dans la terre…

Ses critères ? Une entrée discrète et un espace ni trop grand (il y ferait trop froid !), ni trop petit (il faut y entrer !).

Petit bouchon

En sortant de sa tanière, il pète pour expulser une sorte de bouchon qui s’est formé durant l’hiver pour fermer ses intestins.

La mascotte qui pète / © Eric Gasté

Pauline Maury

Vrai faux / © Pauline Maury

Il est carnivore

L’ours est classé parmi les carnivores…

La viande ? Il en mange peu et chasse peu !

C’est un omnivore :

  • il soulève les pierres pour déloger fourmis et larves,
  • s’attaque aux proies faibles ou blessées,
  • pêche quelques poissons de rivière...

Mais il avale surtout entre 10 et 15 kg de végétaux par jour !

La roue des aliments : les omnivores mangent de tout / © Eric Gasté

Pauline Maury

Faux / © Pauline Maury

Il est toujours gros

Avant d’hiverner, il se gave de baies, châtaignes, racines, champignons, miel…

L’hiver, l’ours brun n’a plus rien à se mettre sous la dent. Jour après jour, ses graisses fondent…

De novembre à février, le super-prédateur perd un quart de son poids !

Ours brun qui mange de l'herbe / © Westend61 / Fotofeeling - Mauritius images

Grand territoire

L’ours brun vit dans les montagnes (Alpes et Pyrénées) sur un vaste territoire forestier de plusieurs milliers de kilomètres carrés.

Couverture de La Salamandre Junior n°127

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 127
Décembre - Janvier 2020
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».