Un chat s’est croisé

Avatar de Jean-Philippe Paul
- Mis à jour le
Publié par

un-chat-s-est-croise

Dans le Jura suisse, un chat sauvage sur cinq aurait un peu de sang domestique.

Des analyses génétiques effectuées durant quatre ans par l’Université de Zurich sur 150 individus attestent que les chats forestiers se reproduisent parfois avec des chats domestiques. Les croisements sembleraient plus fréquents en bordure de la zone de répartition de Felis silvestris qu’en son centre, ce qui pourrait indiquer une expansion récente. Mais à long terme, ces hybridations pourraient causer le déclin du félin sauvage. Une raison de plus pour stériliser les minous domestiques et de les maintenir à domicile.

Source : Béatrice Nussberger, Université de Zurich.
Dessin : Ambroise Héritier

Réagir