Tisser un panier en osier

Activité scolaire et éducative dans la nature : étape 7 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants apprennent à tisser un panier en osier.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines : Enseignements artistiques
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : 6 branches de saule (1m) et 10 branches plus fines par enfant, aiguilles, ciseau, tournevis ou couteau de poche, sécateur
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 99

Exercice :

En automne et en hiver, une foule de bois s'accumule souvent suite aux coupes d'arbres et d'arbustes. Au printemps ou en été, on utilise ces brindilles pour créer un panier. Chaque bois flexible convient pour tisser : saule, noisetier, cornouiller, bouleau, chèvrefeuille... Idéalement, le bois est légèrement desséché, mais pas encore cassant. Du bois trop sec peut être trempé une semaine dans l'eau avant d’être travaillé. Pour tisser, on a besoin de six branches étroites par enfant, épaisses comme un pouce d'enfant et de 1m de longueur, ainsi que de plusieurs branchettes plus fines.

Voici comment procéder :

Prends les trois branches les plus épaisses. Fends-les au milieu avec le couteau de poche ou le tourne-visse. Agrandis le trou avec tes doigts.

l'étape 1 pour la création du panier en osier.

étape 1 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Glisse les trois autres longues branches à travers le trou.

étape 2 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Prends une branchette et mets-la également dans le trou. Tisse la branchette au moins deux fois autour de la croix (en haut – en bas – en haut – en bas).

L'étape 3 du panier en osier.

étape 3 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Prends une deuxième branchette et fixe-la dans le trou. Tisse-la à l'envers autour de la croix (en bas – en haut – en bas – en haut), au moins deux fois.

L'étape 4 du panier en osier.

étape 4 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Écarte un peu les bâtons. Continue à tisser autour de chaque branche. En travaillant, tourne le panier autour de ton genou.

L'étape 5 du panier en osier.

étape 5 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Presse ton panier de temps en temps sur ton genou, afin de lui donner une forme d'assiette. Si tu as terminé une branchette, prends-en une autre et pousse-la avec son extrémité épaisse dans le tissage, là où tu as terminé de tisser.

L'étape 6 du panier en osier.

étape 6 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Tourne la dernière branchette plusieurs fois autour du tissage. Coupe les extrémités des branches et branchettes avec un sécateur.


L'étape 7 du panier en osier.

étape 7 du panier en osier. / © Timo Ullmann

Suites possibles

On rend visite à un vannier local, et on compare les techniques de tissage. Les enfants lui posent toutes les questions qui les intéressent : qu’est-ce qui lui plait dans son travail ? Comment sa profession a-t-elle changé au fil des siècles ? Est-ce que l’on peut vivre de la vannerie aujourd’hui ? Activités créatrices et manuelles : Acquisition de techniques, culture, Relation Homme-temps

Comment l'homme a-t-il fabriqué des récipients à travers les siècles ? En quelles matières ? Pour y mettre quoi dedans ? Quels récipients as-tu à la maison, de quels matériaux sont-ils faits, et qu'est-ce que tu y mets ? Relation Homme-temps

Trucs et astuces

Les paniers en feuilles et en tiges de plantain sont éphémères, ils ne supportent en général que peu de cueillettes : toujours surveiller si la récolte se trouve encore dans le panier, et si le panier est encore entier.

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir