Terrasse sur colline ensoleillée

Terrasse sur colline ensoleillée, avec des graminées / © Marion Vandenbroucke

Ciao bella, je suis Simon le papillon demi-deuil. Sam, viens découvrir la prairie sèche : bronzette, « krikk krikk » des criquets et farniente. Que demander de plus ?

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison - Parc - Prés
  • Ressource

Agent Simon papillon demi-deuil

Simon le papillon demi-deuil

© Alexanor - Fotolia

Comme un damier, je suis habillé en noir et blanc.

J’habite ici pour mes enfants ! Ma femelle largue ses œufs en volant sur le parterre de graminées : mes chenilles peuvent ainsi s’y nourrir.

Quand le temps se couvre, je me repose sous les touffes d’herbes. Peinard.

Sam et Simon le papillon demi-deuil

© Eric Gasté

Le brome dressé

Le brome est un dur à cuire, fièrement dressé sous un soleil de plomb. Il pousse dans une mince couche de sol. Ses racines captent la pluie avant qu’elle ne s’infiltre, vite !

Où le trouver ? Coteaux ensoleillés, talus de route, terrasses rocailleuses…

Le brome dressé

© Sylvie Caux - Naturimages

Les +

  • Quartier fleuri : Très riche en fleurs, il abrite plus de la moitié des espèces de papillons. Sa floraison est très colorée, on y voit même de rares orchidées !
  • Pelouses entretenue : Ici, on est tranquille ! L’entretien de la pelouse se fait une fois par an, par quelques moutons qui broutent çà et là.

Les -

  • En mutation ! La prairie sèche est dite « maigre », car son sol est pauvre en nutriments (en sels minéraux et oligo-éléments...). Si on la gave d’engrais ou que l’on y fait pâturer et brouter trop de bétail… elle devient grasse ! Résultat surprenant : une prairie bien moins riche en plantes.

Le voisin

Tiens, voici le toqué du quartier : Aristide le bruant fou, appelé ainsi en raison de son masque noir. Mais cet amateur des prairies sèches n’est pas bien méchant.

Aristide le bruant fou

© Marion Vandenbroucke

Couverture de La Salamandre Junior n°118

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 118
Juin - Juillet 2018
Article Feuilletage

Réagir