Tanche ou Carpe ?

Tanche VS Carpe / © V. Wrangel - Fotolia (gauche) / R. Maximiliane - Shutterstock (droite)

Quelles sont les différences entre la tanche et la carpe ? Découvre le dans cet article.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 114 : Rencontres pas bêtes n°114 Octobre - Novembre 2017
Pages 22-23

La tanche

Description de la tanche / © V. Wrangel - Fotolia

Identification

Famille : cyprinidés

Taille : jusqu'à 70 cm

Poids : jusqu'à 7,5 kg

Habitat : eaux calmes à fond vaseux et à végétation dense (cours d’eau lents, bras morts, lacs, étangs)

Alimentation (omnivore) : mollusques, larves, vers, débris végétaux

Timide

La tanche partage de nombreux points communs avec la carpe, notamment sa timidité. Difficile à observer, elle vit dans le fond des eaux douces, et se nourrit surtout la nuit en fouillant la vase et la végétation. Contrairement à la carpe, elle vit en solitaire ou en petits groupes de 4 individus au maximum. Sauf durant la reproduction, appelée frai, entre mai et juillet, bien sûr !

Dure à cuire

Comme la carpe, la tanche n’aime pas les eaux rapides et claires. Elle tolère très bien les eaux troubles et pauvres en oxygène qu’on appelle des « zones à brèmes », où même la carpe ne peut pas survivre ! En hiver, elle ne s’alimente plus et s’enfouit dans la vase. Cette costaude survit même… longtemps hors de l’eau !

Description de la carpe / © R. Maximiliane - Shutterstock

Identification

Famille : cyprinidés

Taille : jusqu'à 1,20 m

Poids : jusqu'à 45 kg

Habitat : eaux calmes à fond vaseux et à végétation dense (cours d'eau lents, canaux, lacs, étangs)

Alimentation (omnivore) : mollusques, larves, vers, débris végétaux, crustacés, écrevisses

Muet comme une carpe ?

L’expression viendrait de son habitude à sortir la tête hors de l’eau, bouche ouverte, sans prononcer un son. En parlant de sa bouche,
celle-ci a la capacité de s’allonger vers l’avant pour filtrer la vase, tel un aspirateur. Ses barbillons, sortes de filaments mous et sensitifs, lui permettent de sentir sa nourriture et de détecter les vibrations de ses proies. Un radar qui a du nez !

Saut de carpe

La carpe est connue pour sa capacité à faire des bonds hors de l’eau et son grand « splash » ! On en ignore encore les raisons. Elle est célèbre aussi pour être... l’un des poissons les plus élevés au monde. C’est la « carpiculture ». Mais à cause de leur croisement avec les spécimens d’élevage, on trouve de moins en moins de carpes sauvages.

© Eric Gasté

Photophobe, moi ?

La peur des photos ? Non, ce terme décrit le fait que tanches et carpes fuient la lumière et qu’elles préfèrent vivre dans l’ombre.

Attention, eaux dangereuses !

Le milieu de vie de ces deux poissons est souvent pollué. Ils le supportent bien, mais parfois : trop, c’est trop ! Résultats : des morts massives et des mâles changés en femelles à cause de certains médicaments rejetés dans l’eau.

Couverture de La Salamandre Junior n°114

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 114
Octobre - Novembre 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir