Quelle surface de forêt est-elle nécessaire pour produire le bois pour un feu ?

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines :
    • Mathématiques
    • Questionner le monde
  • Lieu : Forêt
  • Matériel : sous-main, crayons, journal-Nature, rubans-métriques
  • Ressource

Exercice :

La classe récolte du bois de feu. Le tas de bois devrait pouvoir prendre place dans un cageot en bois (harasse à fruits).

L’enseignant demande : « Supposons qu'on ne fasse qu'un seul feu par an dans cette forêt. Combien d'arbres faut-il, pensez-vous, pour produire en un an la quantité de bois de feu nécessaire à ce feu? » Les enfants réfléchissent, observent, estiment. Pendant ce temps, l'enseignant dessine sur le sol un rectangle de 10 x 4m. Les enfants se placent sur le périmètre du rectangle. On regarde les cimes des arbres. « La surface de forêt que vous voyez à l’intérieur du rectangle produit environ en un an le bois tombé nécessaire à notre feu. Combien cela fait-il d’arbres ? Quelle est la taille de cette surface ? Et comment la mesurer ? »

En petits groupes, les enfants calculent combien de surface de forêt est nécessaire, s'ils veulent faire chaque mois et chaque semaine un feu du bois renouvelable en un an : combien de feux faisons-nous en réalité en une année ? Et combien d'arbres nous faut-il pour produire en un an notre bois de feu ?

Combien de mois a une année ? 12, donc, si l'on veut faire chaque mois un feu, il nous faut douze fois plus de bois renouvelable que ce qui pousse en une année pour 1 seul feu/an.

Pour un feu par semaine, il faut compter 52 fois la quantité de bois renouvelable.

Après chaque calcul, les enfants arpentent le périmètre du rectangle (s'exercer avec le ruban métrique à faire des pas de 1m) et le dessinent sur une carte. Par exemple :

Un an a 12 mois, on aurait besoin d'une surface de 12 x 40 m2 = 480 m2.

Un an a 52 semaines, on aurait besoin d'une surface de 52 x 40 m2 = 2080 m2.

On a donc besoin d'une telle surface de forêt pour produire environ le bois de feu pour une année.

Nous présentons les résultats, l'enseignant corrige, si nécessaire. Puis on allume notre feu – et essayons d'utiliser notre ressource bois avec précaution. A la fin de l'activité, la classe évalue : Est-ce que notre tas de bois a suffi pour nous chauffer, pour cuisiner ? Si oui, est-ce qu'il nous reste du bois, et combien ? Si non, combien de bois avons-nous dû apporter en plus ? Et, finalement, combien de bois a-t-on brûlé, et quelle surface de forêt est-elle nécessaire pour produire en un an cette quantité ? Une telle surface ! Est-ce qu’on devrait alors plus faire du feu, pour utiliser moins de bois ? Quelles autres ressources peut-on utiliser pour chauffer et cusinier ? Est-ce qu’on devrait mieux chauffer et cuisiner avec du gaz ou de l’éléctricité ? Ces énergies demandent aussi de ressources primaires ; qu’est-ce qu’on peut faire alors ?

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir