Sa vraie nature

La vraie nature de l'ours brun / © byrdyak - Adobe

De taille imposante, l’ours brun est impressionnant, c’est vrai. Pourtant, on le croit aussi pataud et lourdaud. Mais pas si sûr… Alors, qui est-il vraiment ?

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Sciences et technologie
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine

Intelligent

Il réfléchit à chacun de ses gestes et a une excellente mémoire : il se rappelle les sentiers empruntés au fil des ans, l’emplacement de la nourriture…

Nez fin

Il détecte au flair un humain à plusieurs kilomètres ! Et déniche les réserves d’un campagnol, cachées 50 cm sous terre.

Pratique, d’autant qu’il voit flou au-delà de 10 m.

Soigné

Pour se laver, l’ours lèche sa patte puis la passe sur le corps. Il se sert de ses griffes comme d’un peigne et n’hésite pas à faire une petite baignade.

L'ours brun : intelligent, propre, soigné, rapide... / © Design Pics Inc - Alamy

Propre

Il urine et pose ses crottes… debout !

Ainsi, il ne salit pas son pelage.

Rapide

Tout en muscles, il peut galoper à 50 km/h et soulever une pierre de 100 kg.

Et c’est un excellent nageur !

Comme l’homme

L’ours est un plantigrade, comme nous !

Pourquoi ? Parce qu’il prend appui sur toute la plante du pied, y compris le talon. Il se dresse aussi sur ses deux pattes pour localiser un bruit.

Discret

Sa fourrure épaisse le protège du froid et de la neige.

Son pelage brun lui permet de bien se camoufler dans la forêt.

La mascotte qui trouve que le pelage de l'ours brun est chaud / © Eric Gasté

Agile

Sous sa voûte plantaire, il a 5 doigts.

Grâce à ses coussinets, il déguerpit sans faire de bruit !

Jusqu’à 6 cm de long, ses griffes sont taillées pour creuser le sol, grimper tout en haut d’un arbre ou se défendre contre un rival.

Patte de l'ours brun / © okyela - Adobe

Peur de l’homme

Malgré sa taille imposante, l’ours brun fait partie des animaux les plus difficiles à observer.

Craintif et discret, il fuit l’homme et sort surtout la nuit.

Couverture de La Salamandre Junior n°127

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 127
Décembre - Janvier 2020
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».