Sa majesté rayée

© © Alice Hunter - Alamy (p. 14-15 - Petite Salamandre 35)

La reine bourdon se pose, c’est l’occasion de l’observer de près. Toute ronde et poilue, cette grosse abeille sauvage porte un manteau jaune et noir.

Avatar de Pascale Hédelin
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource

©Phil Savoir - Nature Picture Library (p. 14 - Petite Salamandre 35) / © © Phil Savoir - Nature Picture Library

Couronne touche-à-tout

Antennes très utiles pour détecter les odeurs et sentir les goûts

Regard majestueux

Yeux composés de milliers de mini-yeux pour repérer toutes les fleurs à butiner.

Trompe royale

Se déplie et lui sert de paille pour aspirer le nectar des fleurs.

Tenue rayée

Fourrure épaisse. 2 bandes jaunes et noires pour avertir les prédateurs : elle peut piquer !
Derrière tout blanc, qui lui vaut le surnom de bourdon cul-blanc.

Ailes d’altesse

Musclées et puissantes.
Quand elle bat des ailes pour voler, on dit qu’elle bourdonne.

6 pattes parfaites

Pattes avant équipées de griffes pour s’accrocher partout. Pattes arrière avec un creux appelé corbeille, où elle place ses récoltes de pollen.

Dame qui pique

Seules les femelles ont un dard, mais elles ne sont pas agressives. Car si elles piquent, elles meurent.

Couverture de La Petite Salamandre n°35

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 35
Avril - Mai 2021
Article

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».