Qui et pourquoi ? Meurtre XY

Activité scolaire et éducative dans la nature : Un enfant face à un objet insolite. / © Timo Ullmann
Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines :
    • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
    • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : ficelle, sous-main, crayons, papier, éventuellement indices d’un meurtre (jus de betteraves rouges, plumes, etc.), éventuellement objets inhabituels dans la Nature
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 51

Exercice :

Comment cette bouteille de bière est-elle arrivée ici ? Pourquoi y a-t-il du sang par terre ? Que voit-on (description du lieu), comment ça avait l'air il y a 10, 100, 1000, 10'000 ans ? Pourquoi le pain de coucou s'appelle-t-il « pain de coucou » ? Chaque enfant se cherche une situation d'écriture d'après une question qui l'intrigue en lien avec notre lieu. L'enseignant peut préparer le terrain en plaçant des objets insolites dans la Nature.

Une enfant face à une souris morte. / © Gabriela Fürer

Une variante captivante de cette activité : avec de la ficelle, l'enseignant a posé sur le sol la forme d'un animal tué (ou, moins dramatique et plus rigolo, la forme de la bouteille de bière, ou d'un autre objet), comme dans une scène de crime. On peut y voir encore quelques traces de cet animal : plumes, sang (jus de betteraves)... Les enfants deviennent détectives. Ils doivent percevoir et décrire l'environnement avec tous leurs sens, en humant, observant, touchant, écoutant. Ils doivent inventer un scénario raisonnable qui explique pourquoi et comment cet animal ou cet objet sont arrivés ici, comment l’animal est mort. Le scénario doit intégrer leurs découvertes sensorielles. L'enseignant peut d'abord donner un exemple d'un scénario, puis laisser travailler les enfants en petits groupes autour de différents scènes de crime préparées.

Au cycle 2 :

la présentation peut prendre la forme d'un jeu de rôles, avec un inspecteur, un assistant, un médecin, des passants. L'activité suivante serait d'écrire le rapport policier du crime.

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir