Pique-nique

© Jarrycz - iStock.com

Le hérisson dort toute la journée et part chasser la nuit. Son but ? S’engraisser au maximum pour pouvoir résister à l’hiver !

Avatar de Claire Kowalski
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Ressource
Magazine La Petite Salamandre 08 : le hérisson mignon glouton n°8 Octobre - Novembre 2016
Pages 12-19

Terrain de chasse
Jamais très loin de l’homme, il fréquente les jardins, s’aventure dans les villages et parfois les parcs urbains. Il raffole des bestioles qui viennent dévorer les potagers la nuit. Les jardiniers lui disent merci !

© Emilie Vanvolsem

Plan de chasse
Il a ses habitudes et, chaque nuit, parcourt son territoire de chasse. Il longe une haie, emprunte un petit couloir creusé dans les herbes hautes, rejoint un potager…Il trottine ainsi sur environ 2 km.

Super-technique
Pour chasser, il avance en zigzag et enfonce son museau dans les touffes d’herbes. Il est capable de sentir des proies enfouies à 3 cm de profondeur et d’entendre un ver de terre se déplacer dans le sol. Il le mange alors comme un spaghetti !

Sorties risquées
Avant l’hiver, le hérisson doit atteindre le poids minimal de 450 g, car il peut perdre 2 g par jour durant l’hibernation. Alors, il n’hésite pas à ajouter des fruits à son menu et à chasser parfois la journée… à ses risques et périls !

© S. Dalton - naturpl.com

Aïe ! Ouille !
Lors de ses sorties, il monte parfois les escaliers d’un jardin… mais il les descend souvent en
se cognant la tête !

100
C’est le nombre de vers qu’il peut avaler en une nuit, par temps humide.

Couverture de La Petite Salamandre n°8

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 8
Octobre - Novembre 2016
Article Feuilletage

Réagir