Physique de sportif

Le lièvre est sportif / © L. Klein & ML. Hubert - Naturagency.

Avec son corps tout en longueur perché sur de grandes pattes, le lièvre est bâti pour pulvériser les records de vitesse et de saut. 3, 2, 1… partez !

Avatar de Pascale Hédelin
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Petite Salamandre 11: Champion le lièvre n°11 Avril - Mai 2017
Pages 14-15

Dos bossu

Corps long et mince. Arrière-train relevé pendant le saut, à cause des pattes arrière plus grandes que les pattes avant.

Lièvre à droite, lapin à gauche / © Émilie Vanvolsem

Lapin ou lièvre ? Le lapin est plus petit et plus rondouillard que son cousin lièvre. Ses oreilles sont plus courtes, sans tache noire et sa queue est presque toute blanche.

Mini queue

Très courte, assez touffue, noire sur le dessus. Se redresse pendant la course.

Pattes arrière musclées

Très longues et puissantes, avec cuisses musclées. Idéales pour faire des grands bonds : jusqu’à 2 m de long ou de haut !

Oreilles orientables

Très allongées avec bout noir. Tournent dans tous les sens pour localiser les sons. Au repos, après la course, se rabattent sur le dos.

Bons sens : Le lièvre a une super ouïe et un super odorat. Ses gros yeux globuleux, placés sur les côtés, repèrent le moindre mouvement tout autour, même de nuit.

Pelage-camouflage

Pelage brun-roux ou gris-brun, plus clair en été, et blanc sur le ventre.

Pattes avant amortisseuses

Deux fois plus courtes que les pattes arrière, amortissent les chocs à chaque saut. Équipées de solides griffes et de coussinets, comme les pattes arrière.

Couverture de La Petite Salamandre n°11

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 11
Avril - Mai 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir