Naissance d’une voltigeuse

Naissance d'une rainette / © Valentine Plessy

La vie d’une jeune rainette verte est semée d’embûches… Mais elle a ses secrets pour survivre dans l’eau les premières semaines de sa vie !

Avatar de Félix Pirovano
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Ressource
© Valentine Plessy

1 ) Sortir de l’œuf
Une semaine après avoir été déposés dans l’eau, les œufs éclosent : les larves qui en sortent ne savent ni nager ni se nourrir… Ouf, elles possèdent une poche de vivres située sous leur ventre qui leur permet de manger pendant quelques jours.

2 ) Une vie de têtard
Puis leur bouche se creuse et s’équipe d’un bec corné pour brouter les plantes aquatiques. Les têtards sont des proies faciles pour les poissons, les insectes aquatiques et les tritons. Comment leur échapper ? En nageant vite, grâce à leur très longue queue !

3 ) Ça pousse ! Ça pousse !
Jour après jour, les têtards grandissent : les pattes arrière apparaissent, leur odorat se développe… Ils possèdent aussi des yeux globuleux qui voient sur près de 360°. Idéal pour repérer rapidement les prédateurs qui aimeraient les croquer !

4 ) De l’air !
Pour passer de l’eau à la terre ferme, la jeune rainette se transforme complètement en à peine quelques jours. Elle ne se nourrit plus, ses pattes avant apparaissent, sa queue disparaît… Voilà, elle peut enfin sortir de l’eau et vivre une nouvelle vie !

Transformation

Elle dure entre 40 jours et 3 mois (de l'éclosion à la grenouille). Plus l’eau est chaude, plus ça va vite !

Couverture de La Petite Salamandre n°6

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 6
Juin-Juillet 2016
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir