Mulot ou souris ?

Face à face : souris contre mulot / © CreativeNature_nl - iStock, Erni - Adobe

Face à face du souris contre le mulot !

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Sciences et technologie
  • Lieu : En classe - À la maison
Mulot / © CreativeNature_nl - iStock

Identification du mulot

  • Ordre : rongeurs
  • Taille : 8 à 11 cm de long sans la queue (7 à 11 cm)
  • Poids : 18 à 35 g
  • Habitat : forêts, jardins, haies et parfois maisons
  • Alimentation (omnivore) : plantes, graines, champignons, baies, insectes, vers, escargots

Un rongeur sachant ronger…

Les mulots et les souris (comme les rats, campagnols, loirs, lérots, écureuils, castors, ragondins et rats musqués) sont des rongeurs. On les reconnaît à leurs incisives : quatre dents pointues qui poussent toute leur vie ! Résultat : ils doivent ronger tout le temps.

Leur truc pour user leurs dents ? Ils grignotent de l’herbe sèche ou des graines. Mais à la différence des lagomorphes (lapins et lièvres), qui sont herbivores, les rongeurs sont omnivores. Ils mangent de tout !

Des galeries dans la forêt

Le mulot commun vit en forêt. Il y trouve de quoi se nourrir et échapper à ses nombreux prédateurs (belette, hermine, renard, chat, rapaces, martre, fouine…). Comment ? Il grimpe dans les arbres et buissons (trop fort !) ou se cache dans des galeries sous terre. Il y reste la journée, y trouve quelques insectes et champignons à se mettre sous la dent, et ne sort que le soir…

C’est plus sûr.

Eric Gasté

Mulot éleveur de champignons / © Eric Gasté

Éleveur de champignons

Le mulot mange beaucoup de champignons. Mais il n’en digère pas les spores, qui se retrouvent dans ses crottes.

Les scientifiques l’ont prouvé : mulots et autres rongeurs participent ainsi grandement à la dispersion des champignons en forêt.

Eric Gasté

Mulot en sortie de galerie / © Eric Gasté


Souris / © Erni - Adobe

Identification de la souris

  • Ordre : rongeurs
  • Taille : 7 à 10 cm de long sans la queue (7 à 10 cm)
  • Poids : 21 à 50 g
  • Habitat : campagne, toujours proche des humains
  • Alimentation (omnivore) : graines et insectes, tout ce qu’elle trouve dans les champs et les maisons

La nuit, toutes les souris sont grises…

La souris grise, comme le mulot, s’active la nuit. Tu l’as compris, c’est pour mieux échapper à ses prédateurs.

La souris se méfie notamment des humains et du chat de la maison... Eh oui, elle vit chez nous ! Elle s’y réfugie pour être au chaud : surtout en automne et hiver, car elle n’hiberne pas. Le soir, elle en profite pour chaparder un peu de nourriture pendant que nous dormons… Comme elle mange de tout, elle trouve tous ses repas chez nous.

Pratique.

Comme à la maison !

La souris grise s’adapte à tout : elle change souvent d’habitat. Son point fort ? Elle peut se faufiler partout, y compris dans de tout petits espaces !

Ses moustaches, de longs poils durs appelés vibrisses, lui sont très utiles. Ultrasensibles, elles l’aident à savoir si un trou est assez grand pour passer. Le fameux trou de souris. Toute une famille peut même s’installer entre deux murs, de la cave au grenier.

Eric Gasté

Grande famille de la souris / © Eric Gasté

Grande famille

Chaque année, une souris peut avoir jusqu’à 15 portées de 5 à 12 petits. Ce qui peut faire 100 bébés par an !

Tu comprends mieux pourquoi il peut y en avoir vite beaucoup. La souris grise est, avec le rat, l’un des mammifères les plus répandus sur Terre.

Eric Gasté

Souris devant la porte de sa maison / © Eric Gasté

Couverture de La Salamandre Junior n°128

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 128
Février - Mars 2020
Article

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».