Moi, méchante ?

Cette mouche aide à la pollinisation / © Schnuddel - iStock, Océane Meklemberg

Pas du tout ! Moi et toute la famille Mouche sommes très utiles, voire indispensables à la vie sur Terre. Nous participons activement à l’équilibre du monde vivant.

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 113 : Moi, mouche et méchante ? n°113 Août-Septembre 2017
Pages 16-17
  • Merci qui ? Sans insectes transporteurs de pollen, 80 % des plantes à fleurs disparaîtraient, donc une grande partie des ressources alimentaires.
  • Quel boulot : Il faut 8 000 asticots de mouche domestique pour recycler 1 kg de crottin de cheval !
  • 3 985 969 387 755 100 : C’est le nombre de descendants que j’aurai en théorie 5 mois après avoir pondu 100 oeufs. Pas de panique, seuls 5% survivent à la météo ou aux prédateurs.

Opération méga-pollinisation

On transporte le pollen de fleur en fleur en échange de leur nectar sucré. Qui est cette drôle d'abeille aux yeux globuleux qui fait du surplace devant ton visage ? Surprise, c’est une mouche : le syrphe ! Comme lui, bon nombre de mouches sont des butineuses ignorées. En montagne, ce sont même les pollinisateurs les plus actifs !

Opération grand nettoyage

On vous débarrasse de tout ce qui meurt et pourrit. On pond nos oeufs dans le futur garde-manger de nos asticots gourmands : excréments, charognes, compost... Ces pros du recyclage favoriseront le retour à la terre de ces déchets. Sans eux, le monde croulerait sous des tas d’excréments et de cadavres.

© Océane Meklemberg

Opération buffet à volonté

On régale une bonne partie de la planète : c’est peut-être notre rôle le plus fondamental ! À tous les stades de notre vie, on nourrit un nombre incalculable d’êtres vivants : oiseaux, araignées, poissons, lézards, crapauds, grenouilles, mammifères, larves d’insectes, plantes carnivores...

© Océane Meklemberg
Couverture de La Salamandre Junior n°113

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 113
Août-Septembre 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir