Lynx, le grand soir

© shutterstock

Patricia Huguenin, photographe naturaliste, a trouvé le repère d'un lynx et une carcasse dont il se nourrit. L'occasion est parfaite pour préparer un affût.

Avatar de Julien Perrot

Publié par

Observer un lynx, rien qu'une seconde, c'est un moment qui reste gravé dans la mémoire. Alors imaginez que vous ayez la possibilité de partager une nuit à photographier et admirer le félin. C'est une opportunité qu'on ne refuse pas.

Patricia Huguenin arpente le Jura suisse depuis plusieurs années pour photographier la faune sauvage. Un jour de repérage, elle est tombée sur une carcasse de chevreuil et a suivi la piste du lynx qui avait chassé l'ongulé.

Après quelques affûts, le lynx a accepté la présence de la photographe. La naturaliste a même pu déplacer la carcasse pour améliorer les conditions de l'affût. Quand il tue une proie, le plus grand félin d'Europe la cache et revient régulièrement se nourrir. Cela facilite l'installation d'un affût. Mais la bête est furtive et parfois insaisissable. Elle apparait souvent sans qu'on ne l'ait vu venir et repart de la même façon.

Ce soir le lynx est apparu très vite. A peine les observateurs installés derrière les filets de camouflage que le fauve apparaissait pour se nourrir pendant une demi-heure.

Trente minutes d'immersion complète dans le sauvage. Puis la bête s'est évanouie, ne laissant que des souvenirs fort d'une rencontre hors du commun.

Poursuivez votre lecture avec notre dossier complet sur le lynx.

Apprenez à pister d'autres animaux avec notre livre J'observe les mammifères.

Des rongeurs aux carnivores, ce livre fourmille de trucs et d’astuces pour faire des observations inoubliables de ces animaux si discrets et souvent farouches. Il offre aussi des clés pour aller plus loin, identifier tous les mammifères et comprendre leur comportement. Il fournit enfin toutes les informations pour se connecter aux bons réseaux et participer aux recensements et actions associatives. J’observe les mammifères ! permet à chacun d’entrer dans un nouveau monde, sans appréhension et avec simplicité.

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».