Love story d’hiver

Renard ouvrant la gueule / © B. Mate / naturepl.fr

En décembre, on commence à entendre des cris dans la nuit glacée… « Wow wow wow ! » C’est le renard qui n’a qu’une idée en tête : trouver une compagne. Alors, il l’appelle ! Saison des amours en hiver signifie bébés au printemps. Malin ! La période la plus abondante en nourriture.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 103 : Le renard, as de la débrouille n°103 Décembre 2015 - Janvier 2016
Pages 14-15

12 décembre
Le mâle et la femelle se cherchent inlassablement. Ils poussent une sorte d’aboiement enroué, le glapissement, pour se trouver. Mais ils font surtout parler les odeurs. Chacun se frotte sur les souches, pierres ou buissons pour les imprégner d’un doux fumet.
De nombreux jets de pipi et des crottes en évidence viennent compléter le cocktail odorant…

© I. Shpilenok / naturepl.fr

17 janvier
Deux mâles se rencontrent, mais un seul pourra séduire la femelle. Gardant leurs distances, ils se tournent autour, dos voûté et gueule ouverte. Tout à coup, ils se dressent sur leurs pattes arrière, posent leurs pattes avant sur les épaules de l’adversaire et essaient de le faire reculer en poussant des cris saccadés. Le dominé finit par s’aplatir au sol ou déguerpir.

© D.Callan - iStock.com

28 janvier
Le grand jour est enfin arrivé : mâle et femelle se sont trouvés. Ils se sentent, se tournent autour, se mordillent, font des galipettes puis s’accouplent. Bientôt, 3 à 7 renardeaux vont grandir dans le ventre de la femelle.

© F. Cahez

53 jours plus tard…
4 bébés sont nés. Aveugles et sourds, ils sont réchauffés, allaités et protégés par leur maman, pendant que le papa la nourrit.
Près de 2 semaines plus tard, les renardeaux ouvrent leurs yeux… bleus ! Ils sortent du terrier pour découvrir le monde. Ils jouent et se battent pour apprendre à chasser.

Mascotte fuyant l'odeur

© Eric Gasté

Message qui pue
Quand un coin de nature sent mauvais, sorte de mélange de bière et de fauve, c’est presque assurément la faute au renard ! Un pipi par-ci, une crotte par-là : « Je suis chez moi, jeune et en bonne santé ! »

40
C’est le nombre de vocalises que possède le renard !
Il aboie, glapit, gémit, jappe, glousse, grogne, caquette… déménagement. Si la renarde sent que le terrier a été repéré par un prédateur ou un humain, elle prend ses petits un à un dans la gueule et les déplace jusqu’au nouvel abri.

Couverture de La Salamandre Junior n°103

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 103
Décembre 2015 - Janvier 2016
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir