L’histoire d’anoures

© Solvin Zanki - Alamy / © Solvin Zanki - Alamy

Le crapaud se transforme en prince charmant... Direction le bal des amphibiens, où le mâle laisse son charme agir. Tu m’aimes ou coâ ?

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource

Quelle épopée !

De janvier à mars, durant une nuit tiède et pluvieuse, le crapaud sort de sa cachette sous terre. Il retrouve ses voisins qui migrent par milliers pour rejoindre le lac ou l’étang où ils sont nés. Affaibli par son hibernation souterraine, le brave en bave : il marche 1 km.

L'amour du risque

Cette migration nuptiale n’est pas sans dangers ! Les crapauds meurent par milliers écrasés sur les routes qui barrent leur parcours. Le problème ? Ils sont fidèles à leur lieu de ponte. Alors si leur mare est détruite, ils n’en cherchent pas d’autre. Pas de chance pour la descendance !

© Eric Gasté.

Et pis coâ encore ?

Les femelles sont plus grandes que les mâles ! En migration, elles portent parfois plusieurs mâles sur leur dos

Le bal des crapauds

Arrivés à l’étang, de nombreux prétendants s’affrontent à la voix : ici, celui qui coasse le plus fort gagne !
Parfois des bagarres éclatent. Quand une femelle arrive, l’un des mâles s’agrippe à elle et d’autres tentent déjà de le déloger. Pas très galant.

Ils vécurent heureux...

À la fin, le crapaud rencontre sa crapaude. Il s’accroche à elle et la séduction opère… Les 2 amants nagent ainsi collés 2 semaines. Les jours suivants, la femelle pond 5000 à 7000 œufs en chapelets, parfois longs de 4 mètres. Puis le couple amarre ces cordons aux roseaux...

Rots romantiques ?

Contrairement à d'autres amphibiens, ce crapaud n’a pas de sac vocal qu’il gonfle pour coasser. Le mâle pousse de faibles cris pareils à de petits rots.

Couverture de La Salamandre Junior n°134

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 134
février - mars 2021
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».