Le crapaud commun

Crapaud commun / © Jean Chevallier

On le trouve parfois répugnant avec ses pustules. Pourtant le crapaud a une vie fantastique. Allons faire un plouf dans la mare et écouter l’histoire de l’un d’entre eux !

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Publié par

En cette saison

Accouplement du crapaud commun. / © Sylvain Leparoux

Je barbote dans l’eau. Avec une telle chaleur pour le premier été de ma vie je n’ai pas encore pu découvrir le monde du jardin. Mes parents se sont rencontrés au mois de mars dans cet étang, parmi une foule de crapauds bruyants. Ma maman a déposé sur les herbes au bord de l’eau un ruban d’œufs. A ma naissance il y a 5 mois j’étais un tout petit têtard de un demi centimètres de long. J’ai eu la chance d’échapper à l’appétit des poissons et des dytiques. Depuis j’ai grandi et je me suis métamorphosé en crapaud ce mois de juillet.

Les œufs du crapaud commun.

Signe distinctif

Ma peau ! Elle est peut-être pas très belle, mais qu’est-ce qu’elle est utile ! D’abord, c’est elle qui me permet de respirer. Voilà pourquoi j’ai des verrues : elles libèrent un liquide qui m’humidifie quand je suis hors de l’eau. En plus de ça elles produisent un venin qui me protège des microbes et des prédateurs ! Rassure-toi, il n’est pas dangereux pour l’être humain. Enfin, il m’arrive de changer de peau. La vieille peau s’ouvre sur le dos comme une fermeture éclair. Je l’enlève et ensuite je la mange. Nous, on fait du recyclage!

Les astuces pour une observation réussie

Enfile tes bottes et rends-toi vers un étang. Ceux que je préfère sont peu profonds, avec beaucoup de plantes pour se cacher et des bords en pente douce. Je te conseille aussi de venir le soir, avec une lampe de poche, c’est là que je suis le plus actif. Attention à ne pas me marcher dessus ! Tu peux aussi faire un tour les journées de pluie. Dès le mois d’octobre, je quitte mon étang pour voyager vers la forêt, en marchant très lentement. Là je passe l’hiver dans un trou creusé avec mes petites mains … ou je squatte le terrier d’autres animaux ! Tu ne pourras plus me voir jusqu’au printemps prochain…

Description

  • Taille : 13 cm (femelles), 8 cm (mâles)
  • Aspect visuel : brun ou gris; dos et flancs recouverts de pustules; yeux oranges à pupille horizontale, tête large; pattes avant assez écartées
  • Chant: coassements peu sonores, grinçants et entrecoupés de petits cris stridents :
  • Nourriture : attrape avec sa langue adhésive vers, araignées, insectes, même les abeilles !
  • Habitat : forêts, prairies, parcs, jardins, étangs, en plaine ou en montagne

A découvrir

  • **Vidéo: **Crapaud commun

Articles sur le même sujet

Réagir