L’aventurière des airs

© ©drakuliren (p. 12-13 Salamandre Junior 135)

L’hirondelle rustique passe presque toute sa vie en l’air. Regarde-la virevolter : elle est parée pour l’aventure !

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison

Profil aérien

Cette hirondelle pèse 20 g, comme une cuillère à café. Ce poids plume accomplit un exploit : chaque année, un aller-retour pour l’Afrique ! Ses atouts ?Des ailes pointues pour fendre l’air et de puissants muscles pour battre presque constamment des ailes.

Vol longue durée

Atterrir et décoller demande de l’énergie : autant rester en l’air ! Elle happe les insectes au vol, boit en volant et prend même son bain en un plongeon et deux battements d’ailes. Mais elle se repose parfois sur les arbres et les fils électriques.

Nouvelle tenue de vol

La voyageuse a revêtu des plumes neuves en Afrique pour mieux voler lors de son voyage retour. La classe ! Dos noir à reflets bleus, ventre blanc crème, collier noir et touche de rouge sur la gorge et le front.

Traînées dans le ciel

Sa queue se termine par 2 longs filets de 2 à 7 cm, plus longs et plus fins chez le mâle. Ces plumes encombrantes servent à montrer à ses congénères qu’elle est au top de sa forme !

Repas à bord

Cette aventurière des airs se nourrit uniquement d’insectes : mouches, moustiques, pucerons, papillons... C’est une des rares migratrices à voler parfois face au vent, pour chasser plus facilement ses proies.

©AGAMI Photo Agency (p. 12 Salamandre Junior 135) / © © Agency

39 km/h

Vitesse moyenne de vol. Elle peut atteindre 72 km/h en vitesse de pointe !

Couverture de La Salamandre Junior n°135

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 135
Avril - Mai 2021
Article

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».