L’ascension de futurs champions

© Olivier Born.

Au printemps, la harde s’agrandit. À peine nés, les petits s’entraînent et développent déjà de sacrés talents !

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison

DE 0 À 1 AN - Chevreau : sans cornes visibles ou juste de petits cornets pointus.

DE 1 À 2 ANS - Éterle (femelle) et éterlou (mâle) : les cornes atteignent la moitié des oreilles

DE 2 À 3 ANS - Chèvre et bouc (taille adulte) : les cornes atteignent la taille des oreilles.

© Éric Gasté.

VITE SUR PATTES

Au printemps, la femelle se sépare de son éterlou ou éterle et s’isole de la harde. Après un mois de gestation, elle met bas un seul petit. Il mesure à peine 50 cm et pèse 2,5 kg. Quelques heures plus tard, le chevreau est déjà capable de se tenir debout. Champion !

Boisson sportive

La maman allaite son petit jusqu’à 2 mois. Mais très vite, il goûte déjà un peu d’herbe.

© Martin Viazanko - Shutterstock.

PREMIÈRES GRIMPETTES

La femelle et son petit rejoignent la harde et les autres nouveau-nés. Vifs et joueurs, les chevreaux font de la glisse sur la neige, des cabrioles, ils se poursuivent, escaladent des rochers… Sans le savoir, ils s’entraînent à survivre en montagne.

GRIMPEURS JUNIORS

Les jeunes chamois se débrouillent seuls, même s’ils vivent encore dans la harde. Si c’est une femelle, son lien avec sa mère restera fort. Si c’est un mâle, il partira vivre sa vie en solitaire.

Ô vieux grimpeur !

Ce mammifère peut vivre 25 ans. Souvent, il meure à cause des maladies, des avalanches ou de la chasse. Rarement à cause de ses prédateurs : le loup, le lynx ou l’aigle.

Couverture de La Salamandre Junior n°133

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 133
Décembre 2020 - Janvier 2021
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».