La pie, ce génie !

La pie, ce génie ! / © R. Cavignaux - Biosphoto

La pie n’est rien de moins qu’un des animaux les plus intelligents. C’est de famille : les corvidés sont excellents en gym du cerveau.

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 115 : Brillante, la pie ? n°115 Décembre 2017 - Janvier 2018
Pages 12-13

Cervelle d’oiseau ?

Raisonnement, aptitudes sociales, imagination… Des études suggèrent que l’intelligence des corvidés est proche de celle des grands singes et des cétacés. Pas mal, non ?

Diva face au miroir

Chimpanzé, dauphin, éléphant… Voilà les rares animaux qui reconnaissent leur propre reflet dans la glace sans le prendre pour un autre. C’est le cas de certaines pies : elles hissent ainsi leur espèce au rang de premier oiseau à avoir passé avec succès le test du miroir, réputé démontrer que l’animal a une conscience de soi. La classe !

Test du miroir / © Éric Gasté

Chagrin et funérailles

On a observé un comportement de deuil étonnant : les pies poussent des cris la tête levée, face à leur congénère inerte, et le piquent gentiment. Certaines auraient même apporté des brindilles… en signe de dernier adieu.

En bandes

Pica pica est un animal grégaire, surtout l’hiver. Elle vagabonde en bandes et dort dans des dortoirs de dizaines ou centaines d’individus !

© Éric Gasté

Bavarde comme une pie

« Tcha-ka ! », « Mag ? Mag ? »… Oui, les pies jacassent beaucoup ! Elles n’utilisent pas leurs vocalises pour défendre un territoire, mais pour mener leur vie de groupe. Par exemple, le « Tchak-tchak-tchak-tchak… » avertit les autres du danger.

Qui s’y frotte s’y pique…

La pie est capable de s’organiser en bandes face aux dangers. Comme ces parents qui n’hésitent pas à chasser les chats des environs du nid, jusqu’à leur arracher des poils…

Couverture de La Salamandre Junior n°115

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 115
Décembre 2017 - Janvier 2018
Article Feuilletage

Réagir