La forêt musicale

Activité scolaire et éducative dans la nature : une forêt musicale. / © Gabriela Fürer

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfant réalisent une forêt musicale.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines :
    • Éducation musicale
    • Enseignement moral et civique (EMC)
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : aucun, év. 3 foulards
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 139-140

Exercice :

Cette activité nous ramène de notre lieu en plein air jusqu’à l'école. Il nous faut un espace sans arbres ni obstacles, par exemple un pré, une lisière, un chemin.

L'enseignant raconte : « Après vos superbes histoires sonores, les êtres vivants de la forêt (des prés, du jardin...) ne veulent pas nous laisser repartir. Ils crient « da capo ! », « encore une ! » Bon, ils ont ensorcelé notre chemin de retour et ne le désensorcèleront que quand on leur aura proposé encore un morceau. J'ai choisi « la forêt musicale », actuellement dans les premières places des hits parades. Vous avez tous besoin d'un instrument de musique. Cherchez un élément naturel avec lequel vous pouvez produire un son. » Les enfants se mettent à la recherche : deux cailloux pour frapper, une branche avec des feuilles sèches pour secouer, un brin d'herbe pour siffler... Dès que tout le monde a trouvé un instrument, les enfants se positionnent comme des arbres dans la forêt. Il nous faut assez d’espace entre les « arbres » pour pouvoir facilement parcourir la forêt musicale sans toucher les « enfants-arbres ».

L'enseignant continue : « Vous êtes la forêt musicale. Cette forêt est un peu spéciale. Premièrement, il fait tout noir, vous ne voyez donc rien quand vous la traversez. Deuxièmement, les arbres font des bruits étranges. Mais attention, ils ne peuvent ni rigoler ni parler ! Qui ose traverser la forêt, sans toucher d’arbre et sans ouvrir les yeux ? »

Les 2-3 premiers enfants qui s'annoncent essayent de traverser la forêt musicale les yeux fermés, sans toucher aucun enfant-arbre. Les enfants-arbres font des bruits avec leurs instruments. Dès qu'ils ont traversé la forêt, les enfants ouvrent les yeux. Ils se transforment à leur tour en arbres et font des sons. L'enseignant désigne 2-3 autres enfants qui marchent à travers la forêt musicale.

Astuces : Faites attention à ce qu'il y ait suffisamment de place entre les enfants. La durée de l'activité doit être adaptée à la durée de concentration possible pour la classe. Les enfants qui ont peur de fermer les yeux ne sont pas obligés de traverser la forêt, mais ils doivent deviner un mot de passe en lien avec le thème la journée pour pouvoir sortir. Avec une classe « sauvage » : les enfants doivent se bander les yeux, vous devrez probablement discipliner les « arbres ».

Variantes :

On a le droit de marcher avec les yeux ouverts.

Cycle 2 : Celui qui ouvre les yeux doit rester figé sur place. Pour se délivrer, l'enfant doit deviner un mot de passe en lien avec le thème de la journée. Les arbres ne font du bruit que quand un enfant s’approche ; sinon, ils sont silencieux.

Suites possibles

Les enfants enregistrent, sur place dans la Nature, les histoires sonores inventées. Ils les réécoutent en classe. Sur la base de ces enregistrements, ils retravaillent et améliorent les histoires sonores.

Prêter les enregistrements à d’autres classes et leur faire imaginer / deviner ce qui a été joué.

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir