Jouer des conflits d’intérêt

Activité scolaire et éducative dans la nature : un bûcheron et écureuil. / © Timo Ullmann

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants simulent des situations conflictuelles et imaginent comment les résoudre.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines : Enseignement moral et civique (EMC)
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : texte avec différents rôles, histoire-cadre (cycle 2)
  • Ressource

Exercice :

Cycle 1 : L'enseignant raconte aux enfants une situation conflictuelle, par exemple : « Ce matin, Bruno le bûcheron rejoint la forêt, muni de ses outils. Il a eu la mission d'abattre exactement cet arbre, sur lequel Eric l'écureuil a construit son nid. Cet arbre est marqué depuis longtemps. Bruno s'approche de l'arbre. Tout d’un coup, il entend Eric l'écureuil hurler : « Nooooon, pas cet arbre ! »

Les jeunes enfants réfléchissent à deux comment l'histoire pourrait continuer. Qu'est-ce qu'il dit, Bruno le bûcheron ? Qu'est-ce qu'il dit, Eric l'écureuil ? Et comment se termine cette histoire ? On échange les idées en plénière. L'enseignant termine l'histoire d'après les idées des enfants.

Les enfants plus âgés travaillent en duos (deux utilisateurs) ou trios (trois utilisateurs). Chaque groupe réfléchit à ce que l'écureuil et le bûcheron vont se dire et comment l'histoire se termine. Les enfants se distribuent des rôles et se cherchent des accessoires dans la Nature : un bâton fourchu sert de tronçonneuse, l'écureuil grimpe à un arbre et se construit en vitesse un nid. Chaque groupe présente son théâtre dans un environnement approprié. A la fin, on discute : « Comment aimeriez-vous que cette situation se termine ? Quels seraient les avantages, les inconvénients ? Qu'est-ce qui se passe probablement en réalité ? Quels sont les avantages, les inconvénients ? »

Puis on regarde dans notre environnement si l'on voit des arbres marqués. Qui vit donc dans cet arbre ? Et où peuvent aller ces êtres vivants quand l’arbre ne sera plus là ? Et pourquoi abattre exactement cet arbre-ci ?

Photo 3-2C: Agriculteur-politicienne-ver de terre

Des enfants se partagent des rôles. / © Timo Ullmann

Cycle 2 : Chaque enfant tire un billet sur lequel est décrit le rôle d'un utilisateur : Qui est-il / est-elle ? Quelle opinion a-t-il / a-t-elle ? Veillez à ce que les intérêts des plantes, animaux et humains soient représentés.

L'enseignant forme des groupes de 3-4 enfants, par exemple avec un puzzle de feuilles : Chaque enfant reçoit une partie d'une feuille. Chacun essaie de trouver les partenaires qui ont une partie de la même feuille et la reconstituent. Chaque groupe développe un jeu de rôles. Il se cherche les accessoires nécessaires et une scène adaptée. Les jeux de rôles sont présentés. A la fin, on discute : « Comment aimeriez-vous que cette situation se termine ? Quels seraient les avantages, les inconvénients ? Qu'est-ce qui se passe probablement en réalité ? Quels sont les avantages, les inconvénients ? »

Si l'enseignant part d'une situation réelle, il raconte à la fin comment elle s'est résolue en réalité. Puis on cherche dans les environs des signes qui racontent cette évolution.

Suites possibles

On en apprend davantage au sujet de l'être vivant pour lequel on a créé un endroit idéal.

On approfondit les différentes fonctions et utilisations de notre endroit naturel. Comment est-il utilisé, et par qui ? Pourquoi est-il important ? Et pour qui ?

On participe à une situation réelle en lien avec le conflit d'intérêt. Dans l'exemple de l'écureuil et du bûcheron, ça serait de participer à une démonstration d'abattage et de construire quelque chose à partir du bois abattu. On élabore des modèles d’endroits idéaux pour notre commune, notre quartier.

Cycle 2 : Les enfants suivent une discussion autour d'un conflit d'intérêts actuellement présent dans les médias. Ils écrivent une lettre d'opinion à un journal ou répondent à un courrier de lecteur. Chacun formule et argumente sa position dans la situation conflictuelle.

Compréhension et Production de l’écrit, Outils et méthodes de recherche, Relation Homme-société

Les enfants interviewent des personnes réellement impliquées dans cette situation. Ils inventent des interviews fictifs avec des plantes et animaux qui souffrent ou qui profitent de la nouvelle situation.

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir