Une grenouille verte, c’est pas sorcier!

De chaque côté de la tête, les sacs vocaux de la grenouille verte mâle. / © kleinbatavia / istock.com

Les grenouilles brunes sont retournées en forêt. Mais la fête ne fait que commencer. Rendez-vous avec les grenouilles vertes du côté de la mare.

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 110 : Magiques, les grenouilles ! n°110 Février - Mars 2017
Pages 16-17

Prems !

Les grenouilles vertes adorent l’eau. Certaines ont passé l’hiver enfouies dans la vase d’un étang, assez profondément pour espérer ne pas geler. Ces téméraires seront les premières présentes sur place à la saison des amours.

© Illustration : Éric Gasté

Combinaison respirante

L’hiver, les grenouilles tapies sous l’eau respirent tout doucement et par… la peau !

Concert de cornemuses

Moins pressées que les brunes, les grenouilles vertes se réveillent tranquillement vers avril-mai. Elles happent pour commencer quelques moucherons avec leur langue gluante. Puis les mâles se mettent à coasser à tue-tête. Comme des bulles de chewing-gum qui gonflent et dégonflent, leurs sacs vocaux amplifient le son produit par les cordes vocales. Résultat ? Des ouaihhh dignes d’un cow-boy ou des rires puissants. Le chant d’une seule grenouille verte peut atteindre 90 décibels, autant de bruit qu’une tondeuse à gazon.

Que la fête continue !

La mare reste animée toute la belle saison. En plus de chanter, les mâles s’affrontent et essaient de monter sur une femelle en premier pour se reproduire. Bientôt, leurs petits têtards animeront la mare de leurs frétillements.

© mirceax / istock.com

Grenouille rieuse

La plus grande des grenouilles vertes (mais difficile à distinguer parmi la multitude d’espèces)

  • Invasive : importée de l’est de l’Europe, concurrence nos petites grenouilles locales.
  • Chant : sorte de ricanement bruyant.
  • Œufs : paquets sous l’eau.
Couverture de La Salamandre Junior n°110

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 110
Février - Mars 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir