Des graines à la bibliothèque ?

Des graines à la bibliothèque ? / © Ambroise

Livres, BD, magazines, musiques, films… Dans les bibliothèques et médiathèques, on fait le plein de culture. Bref, on se cultive… Avec les grainothèques, on cultive aussi !

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 116 : Un réveil fourmidable n°116 Février - Mars 2018
Pages 24-25

Nées aux États-Unis, les grainothèques se développent partout et trouvent naturellement leur place dans les bibliothèques, lieux d’échanges et de partage de connaissance.

500

C’est le nombre de grainothèques qui fleurissent en France et en Suisse comme à Toulouse, Paris, Yverdon-les-Bains ou Genève. Et près de chez toi ?
Pour les localiser, consulte le site grainesdetroc.fr

Une grainothèque, ça sert à quoi ?

À échanger des graines de fleurs, de fruits ou de légumes : c’est du troc tout simplement ! Tu fais pousser, dans ton jardin ou sur ton balcon, des roses trémières, des variétés de tomates anciennes, des framboises, des courges… Ce sont les meilleures, bien sûr. Alors, récupère leurs graines et fais-en profiter tout le monde.

Mauvaises graines ?

La FAO, organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agri­culture, estime que 75 % de la diversité des cultures a été perdue entre 1900 et 2000. Il n’y a pas de mauvaises graines… Au contraire. Avec les graines, on conserve une riche biodiversité végétale !

Comment ça marche ?

C’est facile ! Fais sécher les graines chez toi. Prépare un petit sachet pour les recueillir. Notes-y leur nom, le lieu et la date de récolte. Dépose tes sachets dans les petits casiers de la grainothèque près de chez toi et prends-en d’autres en échange pour découvrir de nouvelles variétés.
Plante-les, regarde-les pousser, puis… déguste !

© Ambroise

Profite de ton passage à la bibliothèque pour emprunter des livres sur le jardin ou participer aux ateliers pour avoir la main verte.

© Ambroise
Couverture de La Salamandre Junior n°116

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 116
Février - Mars 2018
Article Feuilletage

Réagir