Festin au jardin

Festin de l'escargot / © Nneirda - Shutterstock

Petit escargot part à l’aventure parmi les plantes du jardin. Il doit vite dénicher à manger avant d’aller faire dodo tout l’hiver.

Avatar de Pascale Hédelin

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Petite Salamandre 20 : Petit escargot n°20 Octobre - Novembre 2018
Pages 18-19

Petit ogre

Ce gourmand apprécie les feuilles, l’écorce mouillée, les champignons… et les salades du jardin. Il mange très lentement, mais beaucoup d’un coup ! En revanche, il peut rester jusqu’à trois ans sans rien manger !

© Ivan Marjanovic - Shutterstock

Cronch cronch !

Pour savourer son repas, qui dure des heures, petit escargot saisit délicatement une feuille dans sa bouche à quatre lèvres. Puis avec sa langue râpeuse, couverte de milliers de dents minuscules, il la déchiquette en tout petits morceaux. Et il l’avale, gloups !

Gros dodo

Quand arrive le froid de l’hiver, il s’enfonce sous terre et fabrique un bouchon de bave qui durcit. Cet opercule ferme sa coquille-maison, clic clac ! Il hiberne pendant sept mois. Son cœur et sa respiration ralentissent, et il dort profondément jusqu’au printemps.

© Eric Gasté

© JFs Pic S. Thielemann - Shutterstock

Papa et maman

L’escargot est hermaphrodite : il est à la fois mâle ET femelle. Incroyable, non ?

Du bout des yeux

Ses tentacules très sensibles rentrent et sortent. Les deux plus longs portent ses yeux. Les deux autres captent une foule d’odeurs, indispensables pour repérer ses repas. Il n’a pas d’oreilles mais perçoit les vibrations. Si tu tapes des mains près de lui, il se cachera dans sa coquille !

© Eric Gasté

Couverture de La Petite Salamandre n°20

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 20
Octobre - Novembre 2018
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».