Famille de pirates

Le faucon : une famille de pirates / © Marion Vandenbroucke

Le faucon pèlerin brise aussi des cœurs en plein ciel. Son vol est une arme de chasse et de séduction redoutable. Ses prouesses dans les airs impressionnent les femelles. Et leur nid d’amour ? Au bord du précipice bien sûr.

Avatar de Fleur Daugey
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource

Séduction de haut vol

Pour impressionner une femelle, le mâle s’élève dans le ciel en spirale jusqu’à 3 km au-dessus de la falaise, puis se laisse tomber en chute libre et fend l’air comme un boulet de canon. Juste avant d’arriver au sol, il déplie ses ailes et remonte d’un coup. La femelle, conquise, se joint à lui. Ils foncent l’un sur l’autre, entremêlent leurs serres et se cognent bec contre bec dans un baiser musclé.

© Marion Vandenbroucke

Un nid vertigineux

Un couple s’est formé ! Maintenant, il faut construire le nid… ou plutôt creuser la cuvette ! Pendant toute la période de reproduction, le mâle et la femelle grattent le sol à différents endroits, souvent sur une falaise : une vire, une grotte, une faille… Au moment de pondre, la femelle choisit celui qu’elle préfère et, avec son bec, rapproche les petites pierres autour d’elle pour renforcer les bords. Elle est prête pour couver ses 3 ou 4 œufs…

© Marion Vandenbroucke

Boules de duvet

Après 1 mois de couvaison, les petits percent la coquille avec leur « diamant », une pointe spéciale très coupante au bout du bec qui disparaît après la naissance. Ils sont couverts de duvet blanc. Une heure après leur éclosion, le mâle et la femelle commencent à les nourrir avec des petits bouts de viande. D’ici 35 à 42 jours, les jeunes prendront leur envol… et deviendront, à leur tour, des pirates du ciel !

Tiercelet

C’est le surnom du mâle, car sa taille représente 1/3 de celle de la femelle. Et sur la balance ? 600 g pour lui et 1 kg pour elle !

C’est cadeau !

Pour lui prouver qu’il peut nourrir la future nichée, le mâle offre un oiseau à la femelle… en plein vol.

En rêve

Pendant leur sommeil, les petits battent des ailes, tendent leur cou et leurs pattes… Ils se préparent à leur premier vol !

Couverture de La Salamandre Junior n°101

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 101
Août - Septembre 2015
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir