Famille de nageurs

Les loutres, famille de nageurs / © D. et M. Sheldon - AgeFotostoc

Après sa partie de pêche, l’acrobate aquatique regagne sa cachette pour se reposer. C’est aussi là qu’elle élève ses bébés.

Avatar de Pascale Hédelin
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource

Un nid sous l’eau

Son terrier, la catiche, est ici, sur la rive. Chut ! son entrée secrète est cachée entre les racines d’un arbre. Il y a aussi un accès sous l’eau. Chaud et bien isolé, c’est un nid douillet tapissé d’herbes et de paille.

© Émilie Vanvolsem

Amours aquatiques

Elle peut se reproduire toute l’année, même en hiver. Pour se charmer, le mâle et la femelle se pourchassent et cabriolent dans l’eau et sur terre. Ils vivent en couple quelques jours, puis adieu ! ils se séparent.

Bébés nageurs

Au bout de 2 mois, 1, 2 ou 3 loutrons tout mignons voient le jour. Leur maman les allaite pendant 2 mois, bien à l’abri dans la catiche. Puis c’est leur première sortie, plouf, à l’eau ! Ils savent nager et apprennent à pêcher en imitant leur mère. Et ils adorent jouer !

© Wildlife GmbH - Alamy Stock Photo

Futurs champions

Peu à peu, les petits loutrons deviennent aussi forts que leur maman dans l’eau. Comme elles, ils plongent, nagent sur le dos, se retournent sur le côté, dévalent les cascades et ne craignent pas les courants forts.

Dangers passés : La loutre a failli disparaître, en grande partie à cause de la pollution. Elle revient peu à peu dans les eaux bien pures. Et elle est protégée, ouf !

Couverture de La Petite Salamandre n°10

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 10
Février - Mars 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir