Face de lune

Face de lune / © Richard Herrmann

Forme de soucoupe volante ? Nageoires bizarres ? On dirait que le poisson-lune vient d’une autre planète. En route pour une exploration très spatiale.

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 119 : Mission poisson lune n°119 Août - Septembre 2018
Pages 12-13

Qui suis-je ?

  • Noms scientifiques : Mola mola (Europe) Mola ramsayi, Mola tecta (Océanie)
  • Longévité : 10 ans
  • Longueur : 1 à 3 mètres
  • Poids : 1 à 2 tonnes

Y a un os ?!

Les Mola sont les plus grands poissons osseux ! Leur squelette est fait d’arêtes, contrairement aux poissons cartilagineux comme les requins.

Mini-cratères

Sa peau épaisse et rugueuse est couverte d’une bonne couche de mucus. Au point de noyer des écailles si petites qu’elles semblent absentes. Sur le ventre, la peau est épaisse de 8 cm, énorme !

Couleur du poisson lune

© Sergio Hanquet - Biosphoto

Aurore boréale marine

Argentée, brun, blanc, gris sombre… sa couleur peut varier. Elle peut virer de claire à foncée en quelques instants en cas de stress.

Demi-lune

Comme coupé en deux, le poisson-lune n’a pas de queue, juste une petite frange ondulante. Elle lui sert de gouvernail pour changer de direction et non de propulseur comme les autres poissons.

Un poisson nommé la Môle !

On l’appelle ainsi du fait de son nom scientifique. Mola signifie « meule du moulin » : une grosse pierre ronde et plate qui servait à moudre le grain.

Ressemblant, non ?

Trou noir

Comme chez son cousin le poisson-globe, ses dents et mâchoires sont soudées en forme de bec toujours ouvert. Ce qui lui donne l’air d’être dans la lune.

Soucoupes flottantes

Plates et mobiles, ses deux toutes petites nageoires latérales lui servent à se stabiliser. Contrairement à la plupart des poissons, ses deux grandes nageoires verticales sont très longues et bizarrement positionnées : à l’arrière et de manière asymétrique.

Soucoupe volante dans l'eau

© Eric Gasté

Nageoires désaxées

Contrairement à la plupart des poissons, ses deux grandes nageoires verticales sont très longues et bizarrement positionnées : à l’arrière et de manière asymétrique.

Nageoires désaxées du poisson-lune

© Todd Winner - Alamy

Couverture de La Salamandre Junior n°119

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 119
Août - Septembre 2018
Article Feuilletage

Réagir