Extrêmes limites

© Olivier Born.

La vie sur les falaises... dangereux, non ? Pas pour le chamois. C’est en côtoyant le vide qu’il est le meilleur.

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison

SENSATIONS FORTES

Le chamois préfère vivre en altitude, loin des sentiers trop fréquentés. Ce pro du hors-piste est super à l’aise sur les pierriers et les falaises. Sans jamais avoir peur du vide, il galope dans les pentes raides et au bord des précipices, là où peu de prédateurs osent s’aventurer !

ASCENSIONS VERTIGINEUSES

Grimper 1000 m en 15 minutes ? Facile ! En position semi-fléchie sur ses pattes, il bondit tel un cabri et peut franchir d’un bond un canyon de 7 m ! Ses sabots s’agrippent aux prises les plus petites, adhèrent aux roches les plus glissantes, et lui évitent de s’enfoncer trop dans la neige, comme des raquettes.

© Eric Gasté.

Le pro de la rando

Ses sabots sont si perfectionnés et si adaptés aux rochers qu’ils ont inspiré les premières chaussures de montagne.

SPORTIF DE HAUT NIVEAU

Difficile de courir et de respirer à plus de 2000 m d’altitude ? Pas pour lui ! Grâce à son cœur puissant et à ses grands poumons, ses muscles et son sang font le plein d’oxygène ! Résultat : il excelle au sprint et à l’endurance… même dans des conditions extrêmes.

EN MODE SURVIE

L’herbivore passe des heures à rechercher des zones déneigées pour se nourrir et s’y reposer. Le chamois est un ruminant : il mastique très longuement la nourriture stockée dans l’une des 4 poches de son estomac. L’hiver, il se contente de ce qu’il trouve : herbes sèches, écorces coriaces, mousses rabougries…

Bivouac en montagne

Friand de sel, il vient le chercher sur les parois rocheuses qui en suintent. Et il mange sans souci des plantes vénéneuses (belladone, aconit, digitale...)

Couverture de La Salamandre Junior n°133

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 133
Décembre 2020 - Janvier 2021
Article

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».