Exploits dans les bois

© Urmas Haljaste - Alamy.

Son terrain de sport ? La forêt et la prairie. C’est là qu’il s’entraîne et trouve ses repas pour faire le plein d’énergie. Mais au moindre danger, il bondit et s’enfuit à toute vitesse !

Avatar de Pascale Hédelin
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison

Repas de champion

Le chevreuil est herbivore : il mange de l’herbe, des feuilles, des fleurs... Il croque même des ronces piquantes et des baies empoisonnées. Et il vient aussi grignoter dans les champs et les potagers. Ensuite, il s’allonge et mâche longtemps.

Quelle course !

Un bruit anormal ? Il détale en poussant un cri d’alerte : « Wouââhhh ! ». Il peut courir très vite, jusqu’à 90 km/h sur une courte distance : la vitesse d’une voiture sur la route. C’est aussi un champion de natation qui peut traverser une rivière à la nage

Marquages au sol

En forêt, repère ses empreintes de sabots dans la boue ou ses petites crottes rondes, noires et brillantes, appelées moquettes.

© Don Hooper - Alamy.

Saut de haies

Cet athlète peut faire des bonds de géant : 6 m de long (6 pas d’adulte) et 2 m de haut (2 fois ta taille). Il peut sauter par-dessus un mur ou une clôture sans problème. Très agile, en cas de danger, il fonce dans les fourrés en évitant les branches.

Combat de bois

Plein d’énergie, le chevreuil mâle devient bagarreur quand il est amoureux. Pour repousser un rival et plaire à une femelle, il donne des coups de bois sur la tête de son concurrent, ouille ! Ces duels sont parfois très impressionnants.

Couverture de La Petite Salamandre n°30

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 30
Juin - Juillet 2020
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».