Essaim d’abeilles

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants font un essaim d'abeilles. / © Gabriela Fürer

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants jouent à faire l'essaim d'abeilles.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines : Éducation physique et sportive (EPS)
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : aucun
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 160

Exercice :

Les abeilles résistent à la morsure du froid hivernal en se blottissant énergiquement les unes contre les autres : elles se mettent en grappe et, en activant leurs muscles, elles tremblent pour se réchauffer. Elles maintiennent ainsi une température entre 20 et 30 degrés à l‘intérieur de l’essaim, même si la température extérieure est inférieure à zéro degrés. Les abeilles qui se trouvent à la périphérie de l’essaim sont régulièrement réchauffées par les ouvrières sortant de l‘intérieur de l’essaim : celles-ci nourrissent leurs sœurs frémissantes avec les réserves de nourritures stockées dans la ruche.

La classe imite le comportement de l‘essaim d‘abeilles en hiver. Au milieu se trouve la reine (les enfants qui ont froid). Les ouvrières se mettent autour de la reine (les enfants qui ont moins / pas froid). Les ouvrières actionnent leurs muscles: elles bougent leurs bras et tapotent ou frottent de haut en bas les enfants placés au centre. Pour se réchauffer également les pieds, tout l’essaim saute pendant tout l‘exercice. Les ouvrières ne restent pas sur place, elles sautent parfois vers l‘intérieur, parfois vers l‘extérieur de l’essaim. Tout à coup, les abeilles ont faim: tout l’essaim se déplace en sautant jusqu‘à la réserve de miel (un arbre, le pic-nic). Est-ce qu’elle réussit à le faire sans se désagréger?

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir