Érable ou platane ?

Face à face, érable contre platane / © Nigel Cattlin - Alamy, Shaney000 - iStock

Face à face de la Salamandre Junior 124 sur la vipère aspic.

Avatar de Rédaction

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine
© Nigel Cattlin - Alamy

Identification de l'érable

  • Ordre : Dicotylédones
  • Famille : Acéracées
  • Nom : érable plane
  • Taille : 20 à 30 mètres
  • Milieu : forêt, chemins, campagne
  • Altitude : plaine, moyenne montagne
© Premium Stock Photography GmbH - Alamy

Petits hélicos

L’érable se sert du vent pour transporter ses graines, les samares. Avec leurs ailettes, on dirait de petits hélicoptères ! Solides et légères, elles tourbillonnent dans l’air. Pratique : ça ralentit leur chute. Mais l’atterrissage n’est pas certain… Alors, l’arbre envoie un grand nombre de fruits : il y aura bien des graines qui germeront et deviendront des érables.

Et les fruits du platane ? Les akènes sont de petites boules entourées de duvet : ce qui leur permet d’être aussi portés par le vent…

Arbre à sucre

C’est un arbre profondément enraciné dans le sol. Les plus grands atteignent 30 mètres de haut ! Sa sève est utilisée pour faire du sirop d’érable. Tu en as déjà goûté ? Celle de l’érable plane est moins sucrée que celle de l’érable à sucre du Canada, mais elle est comestible. Mais au fait, c’est quoi la sève ? C’est ce liquide qui transporte les nutriments, comme le sucre, dans toute la plante pour la nourrir.

© Eric Gasté

Melli… quoi ?

L’érable plane est une plante mellifère : cela veut dire qu’il produit beaucoup de nectar au printemps ! Une super-nouvelle pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

© Eric Gasté

© Shaney000 - iStock

Identification du platane

  • Ordre : Dicotylédones
  • Famille : Platanacées
  • Nom : Platane commun
  • Taille : 20 à 50 mètres
  • Milieu : ville, chemins, campagne
  • Altitude : plaine
© Oasis2me - iStock

Cousins lointains ?

Les feuilles de l’érable et du platane se ressemblent beaucoup, c’est pour ça qu’on les confond ! À tel point qu’on leur a donné des noms proches : l’érable plane et le platane à feuille d’érable. De quoi finir par s’y perdre… Et pourtant, ils ne sont pas cousins. Eh oui, ils ne font pas partie de la même famille !

Regarde : leurs fruits sont très différents (y a pas photo) et leurs écorces aussi. Brune à crevasses pour l’érable et en écailles multicolores pour le platane. Rien à voir.

En rang !

Les platanes communs ont beaucoup été plantés chez nous ! En ville et à la campagne, ils sont parfaitement alignés le long des rues, des canaux et des routes. D’où leur nom : arbres d’alignement. Logique. C’est l’empereur français Napoléon Ier qui a décidé au XIXe siècle d’en faire planter un peu partout.

Pourquoi ? Pour permettre à ses armées de se déplacer à l’ombre en été.

© Eric Gasté

Un tigre ?!

Le pire ennemi du platane est un… tigre ! Euh ?! En fait, c’est une punaise qui mange les feuilles du platane et se cache sous les plaques de son écorce pour passer l’hiver.

© Eric Gasté

Couverture de La Salamandre Junior n°124

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 124
Juin - Juillet 2019
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».