Equilibre et force – marcher avec une canne, la bataille des bâtons

Activité scolaire et éducative dans la nature : des enfants font un duel de force sur un banc. / © Gabriela Fürer

Activité scolaire et éducative dans la nature : par duo, les enfants s'affrontent en duel de force sur un banc.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
  • Domaines :
    • Enseignement moral et civique (EMC)
    • Éducation physique et sportive (EPS)
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : 1 bâton par enfant
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 162

Exercice :

Cycle 1 : On utilise le bâton comme une canne. Ensemble et à l'aide de la canne, on marche sur un tronc d'arbre, ou sur un parcours d'obstacles défini par l'enseignant. D'abord en marche avant, puis, sur le même trajet, en marche arrière.

La bataille des bâtons : On se met deux par deux, face à face. Chaque enfant tient avec force son bâton dans ses mains. On se pousse bâton contre bâton, sans bouger nos pieds.

Cycle 2: Chacun se cherche un partenaire de force égale. Les équipes mettent leurs bâtons en forme de croix et se tiennent sur un pied. Au signal « Un, deux, bataille ! », tout le monde essaie de faire perdre l’équilibre à l’autre, en poussant ou retirant son bâton. Celui qui pose l’autre pied par terre donne un point à son adversaire.

Les paires qui trouvent cela trop simple se cherchent une place en hauteur : un tronc d'arbre, une branche, une pierre, une souche, un banc… sans danger autour en cas de chute. Les partenaires se mettent face à face. Ils tiennent leur bâton avec force. Ils poussent, bâton contre bâton, et essaient de faire tomber l'adversaire. Celui qui touche le sol donne un point à l'autre, et on recommence.

Dans la cour de l'école, on peut faire la bataille de bâtons sur des lignes de marquage : celui qui met son pied de l’autre côté de la ligne a perdu.

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir