Quatre papillons dans le vent

Le grand Paon-de-nuit / © Alexanor - Fotolia

Voici quatre autres papillons que tu peux admirer en te promenant. Tu verras peut-être aussi leurs chenilles avant transformation !

Avatar de Pascale Hédelin
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
© Jakub - Fotolia

© P. Clément - Nature PL

La belle-dame : la grande voyageuse

La chenille de la belle-dame est si gloutonne qu’elle peut multiplier son poids par 1000 !
Devenue papillon, elle quitte l’Europe et vole à toute allure jusqu’en Afrique, sur des milliers de kilomètres. Là, elle pond. Ses petits feront le voyage en sens inverse.

© qphotomania - Fotolia

© Maximiliane - Shutterstock

Le moro-sphinx : l’aspirateur volant

Cachée dans les herbes ou la mousse, la chenille du moro-sphinx se transforme en chrysalide, puis en petit papillon. Rapide et précis, il fait du surplace en battant très vite des ailes. Sa longue trompe est pratique pour butiner.

© Alexanor - Fotolia
Chenille du grand Paon-de-nuit

© Chekaramit - Shutterstock

Le grand paon-de-nuit : le géant sans appétit

Jolie, la chenille verte du grand paon-de-nuit !
C'est dans un arbre fruitier qu’elle devient chrysalide et se transforme en un papillon géant. Il sort la nuit, mais ne se nourrit pas et ne vit que quelques jours.

Papillons de nuit
Chez nous, ils sont moins colorés que ceux du jour. Leur abdomen est plus rond et plus poilu. Et leurs antennes ressemblent souvent à des plumes.

© FitchyImages - iStock

© D. Greves - Alamy

L’argus bleu : le copain des fourmis

La chenille de l’argus bleu s’installe parfois dans une fourmilière pour sa métamorphose. Les fourmis aiment suçoter la chrisalide comme un bonbon, car elle dégage un liquide sucré ! Mais elles ne lui font pas de mal. Le papillon mâle est bleu et la femelle brune. Ils vivent en groupes.

Couverture de La Petite Salamandre n°17

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 17
avril - mai 2018
Article Feuilletage

Réagir