Dur dur, l’hiver !

Rouge-gorge prenant son envol / © A._Howe - iStock.com

Brr ! En cette saison, la vie est difficile pour moi : j’ai froid et j’ai faim. Heureusement, je suis futé, je sais où trouver de quoi survivre…

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Ressource
Magazine La Petite Salamandre 03 : Le rouge-gorge, mignon bagarreur n°3 Décembre 2015 - Janvier 2016
Pages 14-15

Même pas peur !

En hiver, comme il y a moins de nourriture, j’accompagne le jardinier qui retourne la terre, et pic ! j’attrape des vers ou des larves qu’il a déterrés. Je picore dans les mangeoires et j’entre parfois dans les maisons chercher des miettes.

© P. Williams - naturpl.com

Au menu

J’aime les insectes (papillons, chenilles, mouches, coccinelles...), les araignées, les vers de terre et les limaces. Miam ! En automne et en hiver, quand les petites bêtes disparaissent, je mange des graines et des baies.

© Émilie Vanvolsem

Super-chasseur

En toute saison je patrouille sur mon territoire. Je vole bas, sous les arbres, et je me poste sur un perchoir d’où j’examine les environs.
Une proie en vue ? Je pique dessus, je la saisis, parfois en plein vol, et je retourne me percher.

En alerte au sol

Mais c’est par terre que je suis le plus souvent. Je sautille, toujours aux aguets : je me tiens dressé, les ailes pendantes et j’agite ma queue. J’inspecte le sol pour dénicher mon repas. Oh ! Un bout de pomme… Un trésor ! L’hiver, j’ai souvent l’air d’une petite boule.
C’est parce que je gonfle mes plumes pour me protéger du froid.

Couverture de La Petite Salamandre n°3

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 3
Décembre 2015 - Janvier 2016
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir