Devenez photographe animalier

Il faut s'installer à un endroit stratégique : face au vent par exemple / © Patrick Luneau

Vivez le suspense d’un affût en pleine nature.

Avatar de Patrick Luneau
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Lieu : Forêt
  • Ressource
Publication La nature en famille en automne Pages 142-143

Photographier les animaux sauvages de tout près vous paraît une mission impossible réservée à quelques spécialistes ? Pas forcément ! Quelques astuces simples peuvent vous permettre de vivre des moments inoubliables… avec de belles photos à la clé.

Matériel

  • Un petit appareil photo numérique
  • Une toile de camouflage ou une couverture ou un drap vert ou brun
  • Un couteau, de la ficelle ou des pinces à linge

Comment faire ?

1 | Commencez par chercher un secteur fréquenté par des animaux sauvages. 2 | Cette piste très empruntée par des sangliers est par exemple un bon indice.

2 | Cette piste très empruntée par des sangliers est par exemple un bon indice.

3 | Installez votre affût face au vent pour que votre odeur et les petits bruits éventuels partent derrière vous. L’idéal est de fixer votre toile sur des troncs, soit en la trouant avec un couteau, soit en l’accrochant avec une ficelle ou des pinces à linge.

4 | Aménagez un siège confortable pour que vous puissiez tenir en place une ou plusieurs heures.

5 | Pratiquer une petite fente pour passer l’objectif.

6 | Si possible, attendez quelques jours avant d’aller à l’affût afin que les animaux s’habituent à votre installation. Puis, deux heures avant la tombée de la nuit, installez-vous et attendez. Un sanglier va-t-il venir ? De quel côté ?

7 | Si vous voyez un animal, orientez votre appareil d’un mouvement très lent dans sa direction puis clic-clac, dans la boîte !

Et encore…

Pour comprendre où installer votre affût, Les oiseaux n’ont pas d’odorat, ils sont un peu plus faciles à observer que les mammifères. En hiver, vous pourrez installer votre affût devant une mangeoire.

Règles d’or

  • Parfois, cela vaut la peine d’être deux ! Si les animaux sont présents, cela vous permet de rentrer dans votre cachette… puis l’un des deux repart. Les bêtes voient quelque chose entrer puis sortir. Elles penseront qu’il n’y a plus personne dans l’affût.
La nature en famille en automne

Cet article est extrait de La nature en famille en automne

Articles sur le même sujet

Réagir