Découverte du monde

Famille de chevreuils. / © Michael Breuer - Age Fotostock

Le temps de l’initiation arrive très vite. Les faons apprennent la vie, ses joies et ses dangers, en compagnie de leur maman.

Avatar de Sofia Matos
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Ressource
Magazine La Salamandre junior 111 : Zen, le chevreuil ? n°111 Avril - Mai 2017
Pages 10-18

Premières expériences

Tout juste âgés d’une semaine, les faons goûtent leurs premières feuilles, pleins de curiosité. Parfois, ils testent des nouveautés qu’ils recrachent aussitôt : beurk, mieux vaut imiter maman !

Éveil des sens

Les petits apprennent à rester discrets et vigilants : observer les environs avec leurs grandes billes sombres, pivoter leurs oreilles dans tous les sens, humer l’air de leurs narines sensibles.

/ © Illustration : Eric Gasté

Cultiver la patience

Les faons s’amusent à chasser les papillons, se poursuivent entre eux et gambadent joyeusement. Mais ils n’ont aucun souffle et se laissent tomber d’un coup. Patience : dans quelques mois, ils seront aussi agiles qu’un adulte.

Temple végétal

Souvent la famille reste dans le couvert végétal : sous-bois touffus, haie, fourrés, herbes hautes, ici personne ne les dérange. Peu d’animaux arrivent à passer, comme un chevreuil, entre 2 troncs espacés de 18 cm !

Roi du saut

Un chevreuil est capable de sauter sur 2 m de haut et 6 m de long.

© Laurent Geslin - Biosphoto

La connaissance est une richesse

À un mois, les faons ont déjà découvert plus de 30 plantes !

Parler sans bruit

Les chevreuils communiquent… avec les fesses ! Leur culotte d’un blanc éclatant, ou miroir, se gonfle en cas de danger pour attirer l’attention des autres en silence.

Couverture de La Salamandre Junior n°111

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 111
Avril - Mai 2017
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir