De la vie d’un écureuil

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants jouent aux écureuils. / © Gabriela Fürer

Activité scolaire et éducative dans la nature :

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Enseignement moral et civique (EMC)
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : une image d’écureuil ou un écureuil en peluche
  • Ressource
Livre Enseigner dehors Pages 164

Exercice :

L'enseignant raconte quelques anecdotes de la vie de l’écureuil, avec une peluche d’écureuil ou en montrant une image d’écureuil :

*« L’écureuil est un vrai acrobate : très rapide dans ses mouvements, il descend les troncs d’arbres tête en bas et y remonte tout aussi agilement, saute d’un arbre à l’autre par des bonds pouvant atteindre 5 mètres, tient en équilibre même sur de fines branches qui bougent dans le vent à 10 mètres du sol. Rapide et agile, l’écureuil est également un étourdi : il ne se rappelle pas où il cache ses provisions, c’est pour cela qu’il en met à différents endroits ; il doit surtout pouvoir les retrouver en hiver, car il n’hiberne pas. L’écureuil craint surtout les longues périodes de mauvais temps, qui peuvent l’affaiblir et lui transmettre des maladies, des vers ou des tiques ; attention à ne pas mouiller sa longue queue lorsqu’il fait froid car, s’il n’arrive pas à la faire sécher, il peut mourir de froid. L’écureuil a aussi peur des voitures, des martres et des faucons, ses ennemis mortels. Pour se protéger de ces dangers, l’écureuil se construit plusieurs nids, appelés « hottes », grosses comme des ballons de basket, qu’il installe très discrètement contre les troncs d’arbres dès une hauteur de 6 mètres du sol. L'écureuil construit ses hottes en tressant des brindilles et branches feuillues, il en tapisse l’intérieur de feuilles et mousses pour un confort douillet, sans oublier d’y ménager plusieurs ouvertures : vers le bas de la hotte, pour éviter qu’il n’y neige ou pleuve, s’il vous plaît ! Ces portes garantissent un chemin de fuite pour l'écureuil : si la martre entre d'un côté, il sort de l'autre. L'écureuil est un animal ingénieux et habile, droitier ou gaucher, et diurne* – tout comme nous.»

Enseigner dehors

Cet article est extrait de Enseigner dehors

Articles sur le même sujet

Réagir