Comment manger du chêne ?

Christophe de Hody, botaniste et spécialiste des plantes comestibles nous explique comment cuisiner le chêne.

Avatar de Julien Perrot

Publié par

Avant de manger du chêne, il faut en trouver un ! Heureusement il est très facile à reconnaître. Son écorce est très rugueuse et ses branches sont souvent tortueuses. Ses feuilles lobées sont impossibles à confondre. Tout le monde connait aussi le gland, orné de son chapeau : la cupule.

Les glands tombent au mois de septembre, ils sont alors prêts à être récoltés. Tant qu’ils n’ont pas été mangés par les vers, on peut les récolter tout l’hiver. Ils sont comestibles mais remplis de tanins qui sont âpres et assèchent la bouche. Pour enlever ces tanins, il faut faire bouillir les glands 20 minutes dans cinq eaux différentes. Une fois préparés les glands sont très nutritifs.

On peut aussi faire du café de chêne. Il suffit de torréfier des glands en les passant 45 minutes au four à 150°C et de les moudre.

On peut enfin faire des salades avec les jeunes pousses de feuilles. Mais il ne faut pas tarder, au bout d’une semaine les feuilles ne sont plus comestibles.

Découvrez 5 autres plantes comestibles.

Découvrez encore plus de plantes comestibles sur la chaine YouTube Le Chemin de la Nature.

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».