Cinq mois avec le hérisson

© Pixabay

Le hérisson est le héros du dernier numéro de la Revue Salamandre. Pour préparer ce dossier, nous avons suivi un hérisson dans son jardin pendant toute la belle saison.

Avatar de Julien Perrot

Publié par

Le hérisson se réveille en avril de sa longue hibernation qu'il reprendra à l'automne. Le suivre de près durant ces cinq mois d'activités révèle toute la vie du mammifère le plus emblématique du jardin.

Le hérisson est facile à observer. A la tombée de la nuit, il sort de sa cachette, il suffit de ne pas trop l'approcher pour le voir vaquer à ses occupations. Il passe le plus clair de son temps à chercher de la nourriture et des partenaires.

Cependant, une présence humaine trop régulière n'est pas bonne pour la faune. Les pièges photographiques nocturnes permettent alors de filmer le hérisson sans être présent. Il suffit de la placer au bon endroit, par exemple sous une haie.

Il est très simple d'accueillir le petit mammifère au jardin. Installez-lui une cabane, donnez-lui du compost et ouvrez les grillages qui limitent votre jardin. Les résultats se verront vite !

Il est courant de trouver un hérisson blessé. Si c'est le cas, ne le gardez chez vous mais contactez le centre de soin le plus proche de chez vous.

Poursuivez votre lecture avec notre dossier complet sur le hérisson.

Vous voulez en savoir plus sur le petit mammifère à piquant et sur la nature en général ? Abonnez-vous à la Revue Salamandre !

La Salamandre invite ses lecteurs à découvrir la beauté d’une nature authentique et la vie surprenante des animaux et des plantes de nos régions. Chaque numéro permet de vivre près de chez soi mille rencontres insolites au fil des saisons avec un dossier richement illustré, des interviews, des actus, des récits d’observations sur le vif, des idées d’escapades et des reportages. Avec chaque numéro, un miniguide de détermination pratique et ultra-compact.

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».