Ciné ou réalité ?

© Constantinos Petrinos - Nature Picture.

Il reste pas mal de mystères sur le grand requin blanc. Le véritable film de sa vie est encore à écrire… Et si on démêlait le vrai du faux ?

Avatar de Sofia Matos

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison

Faux requin

Il y a 45 ans sortait le film d’horreur à succès «Les Dents de la mer». Un faux requin avait été fabriqué... plus grand que nature !

Pas en Méditerranée ?!

Il est présent dans toutes les mers et tous les océans du globe, y compris en Méditerranée. Il aime les eaux tempérées, entre la surface et 250 m de profondeur, mais son observation est devenue très rare. Et on ne sait même pas combien ils sont !

Mangeur d’hommes

Sauf par accident. Une proie inconnue ? Pour la goûter, il effectue alors une morsure qui peut s’avérer mortelle. S’il reste dangereux, le grand requin blanc ne cause que 10 morts par an. Il n’est pas une si grande menace pour les humains !

Toujours sous l’eau !

Ses sauts de 5 m de haut sont impressionnants ! Contrairement aux cétacés (dauphins, orques…), le grand requin blanc saute toujours dans un même but : attraper sa proie !

© slowmotiongli - Adobe / © © slowmotiongli - Adobe

C’est un poisson ?

Mais sans écailles ni os ! Léger et flexible, son squelette en cartilage lui permet de changer brusquement de direction sans perdre en vitesse. Il avance bouche ouverte pour faire passer l’eau dans ses branchies. S’il ne nage pas, il se noie !

Grand sanguinaire

Même s’il peut repérer la moindre goutte de sang... Quand il n’a pas faim (cela dure plusieurs jours), il n’attaque pas ! Et quand il chasse, il ne réussit pas toujours. Les petits poissons ne l’intéressent pas et l’accompagnent pour récupérer les miettes de ses repas.

Vrai cerveau

Il est capable d’apprentissage et fait preuve d’intelligence. La moitié de son cerveau est consacré à son super-odorat

Couverture de La Salamandre Junior n°131

Cet article est extrait de la Revue Salamandre Junior
n° 131
Août - Septembre 2020
Article

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».