La chorale des rainettes

© Istock

Rendez-vous dans un marais suisse à la découverte d'un amphibien devenu rare : la rainette verte.

Avatar de Julien Perrot
- Mis à jour le
Publié par

Au cœur d'un marais, les rainettes se font entendre. Leur chant a beau être très puissant, il n'est pas facile de les apercevoir. Comme son nom complet l'indique, la rainette verte se camoufle parfaitement sur la végétation. Pour chanter, le mâle gonffle son sac vocal comme une bulle de chewing gum, ce sac fait alors une merveilleuse caisse de résonnance. Ce chant lancé dès le printemps permet de séduire les femelles.

La rainette est comme une petite grenouille toute verte avec des ventouses aux bouts des pattes. Elle est arboricole : elle passe le plus clair de son temps perchée aux arbres, buissons et broussailles. Le grand groupe des rainettes est d'ailleurs majoritairement composé d'espèces vivants dans les grandes forêts tropicales.

Les rainettes étaient autrefois très communes, à l'époque où les fossés, mares et prairies humides étaient encore nombreuses. Avec la disparition progressive de ces habitats, la rainette est devenue très rare.

Découvrez d'autres grenouilles avec notre miniguide Les amphibiens.

Au printemps, grenouilles, crapauds et compagnie animent les mares et étangs. Chaussez vos bottes et partez à leur découverte. Les amphibiens sont chaque année moins nombreux. Pour leur donner un coup de pouce, apprenez d’abord à les reconnaître !

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».