Chants d’oiseaux, leçon 9

© shutterstock

Au programme de la neuvième leçon sur les chants d'oiseaux : les pics. Découvrez les chants des pics épeiche, épeichette et mar avec Pablo Servigne en invité spécial.

Avatar de Julien Perrot

Publié par

Pablo Servigne, l'auteur colapsologue était en visite à La Salamandre, une bonne occasion pour aller écouter les oiseaux en forêt. Cela tombe bien, c'est la saison des pics. A la fin de l'hiver, ces oiseaux sont en pleine période des amours. En plus de leurs chants, ces oiseaux tambourinent pour marquer leur territoire. On croit souvent que les pics tapent ainsi sur les troncs pour y faire des trous, mais ils le font uniquement pour communiquer. Ils choisissent souvent des arbres creux pour que le son se propage d'autant plus.

Chaque espèce tambourine à sa façon et peut être reconnue. Le pic épeiche par exemple tambourine pendant 0,4 à 0,8 secondes très rapidement et cesse assez brusquement. On peut également entendre son cri d'alarme très aigu et bref répété.

En Europe occidentale, il y a en tout neuf espèces de pics. Parmi eux, le pic mar qui lui ne tambourine que très rarement, on le reconnait donc plus aisément à son chant constitué de 4 à 8 notes très nasillardes. Le plus petits d'entre eux, le pic épeichette tambourine plus longtemps que son grand cousin.

Ces oiseaux sont parfaitement adaptés à la vie sur les arbres, ils peuvent s'y déplacer facilement en se reposant sur leur queue et leur bec est un véritable ciseau à bois. Ils sont donc dépendants des belles forêts, celles où on trouve du bois mort.

Découvrez les autres espèces de pics dans notre dossier complet.

Continuez la découverte avec notre film l'éloge des pics disponible en DVD.

Réunir tous les pics d'Europe centrale en un seul film est le défi relevé par le cinéaste suisse Vincent Chabloz. Neuf histoires, neuf destins pour mieux comprendre les enjeux de la foresterie d'aujourd'hui.

Articles sur le même sujet

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».