Castor ou ragondin ?

Castor - ragondin / © D. Chapman / Alamy Stock Photo (gauche) / kyslynskyy - Fotolia.com (droite)

Quelles sont les différences entre le castor et le ragondin ? Découvre le dans cet article.

Avatar de Rédaction
- Mis à jour le
Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Ressource
Magazine La Salamandre Junior 108 : Lombrics, les pros du recyclage n°108 Octobre - Novembre 2016
Pages 22-23

Castor

Identification

Habitat : rivières, ruisseaux, lacs, étangs entourés d’arbres feuillus

Longueur (sans la queue) : jusqu’à 1,10 m

Poids : 20 kg

Nourriture : herbes, feuilles, bourgeons, écorce

© D. Chapman / Alamy Stock Photo

Multicasquettes

Très habile, le castor a plein de « métiers » : bûcheron, jardinier, charpentier, ingénieur… De quoi aménager son environnement pour ses besoins ! Il creuse des canaux, coupe des rivières avec des barrages et crée des huttes de branches colmatées de mortier. La nuit, il abat des troncs avec ses incisives pour atteindre les feuilles et les bourgeons tendres des arbres, quel chantier !

Castor et Pouldo

© Eric Gasté

La famille avant tout

Le castor vit, travaille et se toilette en famille. En cas de danger, il frappe la surface de l’eau d’un coup de queue pour prévenir le clan et faire sursauter l’ennemi. La femelle met au monde 2 ou 3 petits par an qui seront protégés et éduqués durant 2 ans ! Ensuite, dehors ! Débute alors une longue errance pour trouver un nouveau coin de paradis et fonder à son tour une famille.

Le castor se faisant un ping-pong

© Eric Gasté

Queue à tout faire

La queue plate du castor lui sert de nageoire, gouvernail et réserve de graisse pour l’hiver. En été, il la trempe dans l’eau pour se rafraîchir !

Ragondin

Identification

Habitat : eaux calmes, rivières, marais avec berges riches en plantes

Longueur (sans la queue) : jusqu’à 65 cm

Poids : 7 kg

Nourriture : graminées, racines, lentilles d’eau…

© kyslynskyy - Fotolia.com

Touriste frileux

Le ragondin est un cousin du castor, originaire d’Amérique du Sud et introduit en Europe à la fin du xixe siècle pour sa fourrure. Depuis, il a colonisé le continent au point d’être classé comme nuisible. Car ce gros rongeur sème la pagaille dans les cultures et les milieux sauvages. À défaut d’être régulé par un prédateur naturel, il voit son expansion limitée par son plus grand ennemi : le froid.

Le ragondin en hiver

© Eric Gasté

Super-mama

Comme le castor, le ragondin est parfaitement adapté à la vie aquatique. Il creuse des terriers aux nombreuses entrées dans les berges, mais il s’abrite aussi dans un nid de roseaux sur la terre ferme. La femelle peut mettre bas jusqu’à 8 jeunes par an en plusieurs portées ! Elle possède des tétines sur les flancs qui lui permettent d’allaiter en nageant.

Un ragondin et Sam se préparant à la plongée.

© Eric Gasté

Plongeurs d’élite

En stockant l’oxygène dans ses muscles et en ralentissant son cœur pour en consommer moins, le ragondin peut rester 10 min en apnée… et le castor 15 min !

Couverture de La Salamandre Junior n°108

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 108
Octobre - Novembre 2016
Article Feuilletage

Articles sur le même sujet

Réagir