Caché dans la montagne

Lièvre caché dans la montagne / © Olivier Born - Naturagency

Parmi les forêts, les rochers et les herbes haut perchés, le lièvre variable vit seul… sauf pour faire des bébés. Pour le trouver, il faut grimper ! T’es prêt ?

Avatar de Pascale Hédelin

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
  • Domaines : Explorer le monde
  • Lieu : En classe - À la maison
  • Ressource
Magazine

Menu alpin

Ce glouton croque toutes les plantes qu’il trouve. Au menu du lièvre des montagnes : herbes sèches, branches fines, bourgeons, aiguilles de pin, écorce...

Son estomac est si solide qu’il peut digérer du bois !

Lièvre blanc qui mange les plantes qu'il trouve / © Cyril Doche - Naturagency

Miam, des crottes !

Pour chaque repas, le lièvre fait caca 2 fois.

D’abord, des premières crottes molles… qu’il mange ! Ça l’aide à bien digérer sa nourriture.

Puis il fait des petites crottes sèches et toutes rondes… qu’il laisse derrière lui.

Cachettes secrètes

Dans la journée, il fait la sieste. Il n’a pas de terrier, mais se blottit contre un gros rocher ou au creux de la neige, parfaitement immobile, avec les oreilles rabattues.
Pas de menace en vue ? Il bâille et s’allonge de tout son long.

Au dodo !

Croc croc !

Ses 4 longues quenottes de devant sont tranchantes et très puissantes. Elles poussent sans arrêt.

Quenottes du lièvre / © Eric Gasté

Bébés poilus

À la fin de l’hiver, les lièvres mâles se poursuivent et se bagarrent : c’est impressionnant ! Ils veulent plaire à une femelle.

Lièvres mâles qui se bagarrent / © Olivier Born - Naturagency

Puis, au début de l’été, 3 ou 4 bébés voient le jour. Ils sont tout petits et tout gris. L’hiver prochain, eux aussi seront blancs comme neige…

Bébé lièvre variable / © Olivier Born - Naturagency
Couverture de La Petite Salamandre n°27

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 27
Décembre - Janvier 2020
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».