Bouquetin ou mouflon ?

Face à face : bouquetin contre mouflon / © David Pattyn - Nature Picture Library, JL. Klein & ML. Hubert - Naturagency

Face à face : le mouflon contre le bouquetin. Qu'est-ce qui les différencie ?

Avatar de Rédaction

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines : Sciences et technologie
  • Ressource
Magazine
Bouquetin

Identification du bouquetin

  • Famille : Caprins
  • Taille : 1,10 à 1,50 m de long ; 65 à 90 cm au garrot (du sol aux épaules)
  • Poids : 65 à 100 kg
  • Habitat : de 500 à 3 500 m d’altitude (Alpes, Pyrénées et Jura)
  • Alimentation (herbivore) : plantes, feuilles d’arbres, écorces, herbes, mousses et lichen

Chèvre de montagne

Avec ses grandes cornes pratiques pour se gratter le dos, ses sabots parés pour l’escalade, ses yeux placés sur les côtés pour voir tout autour, le bouquetin des Alpes ressemble à un bouc !

Logique : ce mammifère fait partie du groupe des chèvres. On l’appelle aussi chèvre de montagne. Les cornes des femelles sont plus courtes, très fines et sans bosses.

À la période du rut pour la reproduction, les mâles se battent tête contre tête. Si fort que le choc peut s’entendre… jusqu’à 1 km !

Réintroduction réussie

Chassé par l’homme, le bouquetin a presque totalement disparu des Alpes françaises et suisses au XIXe siècle. Heureusement, il en restait assez en Italie pour repeupler les montagnes alentour. De petits groupes de bouquetins ont été réintroduits par l’homme pour s’y reproduire.

Résultat : aujourd’hui, on en trouve des milliers en France et en Suisse. Désormais, le bouquetin est une espèce protégée.

Ouf, sauvés !

Bouquetin pros de l'escalade / © Eric Gasté

Cramponnés aux rochers

Les bouquetins ne se déplacent pas bien dans la neige, mais ce sont des pros de l’escalade.

Leur secret ? Des sabots larges, mous et mobiles pour s’accrocher aux parois rocheuses les plus fines.

Le bouquetin est une espèce protégée / © Eric Gasté


Mouflon / © JL. Klein & ML. Hubert - Naturagency

Identification du mouflon

  • Famille : Caprins
  • Taille : 1,10 à 1,40 m de long ; 65 à 80 cm au garrot (du sol aux épaules)
  • Poids : 40 à 60 kg
  • Habitat : pas au-dessus de 2 000 m d’altitude ; maquis et montagnes corses, maquis du midi de la France et montagnes du Valais (Suisse)
  • Alimentation (herbivore) : herbes et plantes basses

Mouton sauvage

Sa caractéristique première : ses grandes cornes épaisses, enroulées en spirale sur les côtés de sa tête ! C’est d’ailleurs surtout à ça qu’on reconnaît facilement le mâle.

Si le bouquetin ressemble à une chèvre… Pas de doute, le mouflon a tout du mouton ! C’est un mouton sauvage des montagnes en quelque sorte. C’est aussi l’un des premiers animaux à avoir été domestiqué par l’homme pour sa viande, son lait et sa peau.

C’est plus tard que les moutons ont été élevés pour leur laine…

Bêêê, ça alors !?

Introduit à la préhistoire…

Originaire de Turquie, le mouflon est arrivé en Corse à l’époque de nos ancestres pendant la préhistoire !

Plus tard, il a été introduit dans des endroits très divers : dans les Pyrénées, les Alpes, le Massif central et même… à Hawaï et dans les îles Kerguelen près de l’Antarctique.

Aujourd’hui protégé, le mouflon s’adapte à tout, au chaud comme au froid !

Le mouflon s'étonne de la perte des cornes du cerf / © Eric Gasté

Cornes ou bois ?

Les bouquetins et mouflons ont des cornes : elles poussent toute leur vie mais ne tombent pas !

À l’inverse, les cerfs et chevreuils ont des bois qui tombent et repoussent complètement tous les ans.

Le mouflon s'adapte à tout climat / © Eric Gasté

Couverture de La Salamandre Junior n°127

Cet article est extrait de la Salamandre Junior
n° 127
Décembre - Janvier 2020
Article Feuilletage

Réagir

Pour commenter sans créer de compte, il vous suffit de cliquer dans la case « nom » puis de cocher la case « je préfère publier en tant qu’invité ».