Bol en argile

Activité scolaire et éducative dans la nature : on fait cuire de l'argile. / © Timo Ullmann

Activité scolaire et éducative dans la nature : les enfants réalisent des bols en argile.

Avatar de SILVIVA
- Mis à jour le
Publié par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
    • Cycle 2 - CE2
    • Cycle 3 - CM1
    • Cycle 3 - CM2
    • Cycle 3 - 6e
  • Domaines :
    • Questionner le monde
    • Sciences et technologie
  • Lieu : Cour de l’école - Parc - Forêt - Haie - Prés - Jardin - Eau
  • Matériel : 1 bol par enfant, papier cellophane, argile, boîtes métalliques ou pot en terre cuite, gants pour le feu, allume-feu et allumettes

Exercice :

Chaque enfant amène un bol (pas trop grand, en plastique ou céramique) de chez soi. Il enveloppe l'intérieur du bol avec une couche de cellophane. Puis il met une couche d'argile dans le bol. Attention, l'argile ne doit avoir ni trous, ni déchirures, ni renfermer de bulles d'air. Cuisez les bols en argile d'après la marche à suivre pour la cuisson dans la boîte métallique (voir encadré). On peut utiliser le bol pour un thé forestier, une soupe aux herbes sauvages, pour y mettre des fruits ou d'autres trésors de la Nature.

Suites possibles

Avec de la terre glaise humide et souple comme de la crème, les enfants dessinent sur des feuilles, pierres et arbres. Arts visuels : Expression et représentation, perception, acquisition de techniques

Ils dessinent avec des couleurs naturelles sur leurs créations cuites (voir séquence « Techniques artistiques »).

Ils forment un extrait d'une carte, les environs de l'école avec de l'argile ou de la terre glaise (voir séquence « S’orienter dans l’espace »).

La classe prépare un repas (couscous, légumes) dans la cocotte ou la Tajine.

Comment les hommes utilisaient-ils l'argile autrefois (construction de maisons, tablettes d’écriture, récipients)? La classe visite un potier des environs, compare ses techniques de travail avec les leurs, font une interview avec le potier.

Comment cuire l’argile / la terre glaise

Nos ancêtres cuisaient l'argile dans le feu ouvert. Ce procédé est assez simple et bien adaptée aux classes, car tout le monde peut participer et la transformation de la terre est bien visible.

On peut également cuire l'argile dans une boîte métallique, ou un grand pot de fleur. Cela évite de perdre nos trésors dans le feu, et ils en ressortent moins abîmés. Vous trouvez des grandes boîtes métalliques sans plastique ni peinture dans les brocantes, et des pots en terre cuite dans les jardineries. Les enfants doivent être conscients que, durant la cuisson, environ un quart des œuvres est détruit. Commencez par de petites pièces. Malaxez et lissez bien l'argile, les créations ne devraient avoir ni fente, ni trou, ni bulle d’air.

Si vous laissez sécher vos œuvres plusieurs jours avant de les cuire, vous obtenez moins de perte et de plus beaux résultats.

Marche à suivre:

  • Pour le feu, mettez d'abord trois couches de bois (diamètre des branches: 5-10 cm). Posez-y les boîtes. Placez le reste des branchettes (d'un diamètre plus petit) autour et par-dessus les boîtes. Allumez le feu en haut du bûcher.

  • Laissez le feu brûler d'en haut vers le bas. Ainsi l'argile peut chauffer plus lentement et casse plus rarement.

  • Rajoutez toujours des branchettes et brindilles, le feu doit brûler en continue pendant environ une heure. Puis laissez-le s'éteindre.

  • Laissez les boîtes refroidir un peu, et sortez-les avec des gants pour le feu.

  • Retirez vos trésors et laissez-les refroidir sur le sol. Les impatients peuvent les mettre dans du sable ou de l'eau.

Articles sur le même sujet

Réagir