Bienvenue au château !

Le terrier du blaireau / © Chloé du Colombier.

Le blaireau loge dans un terrier-château en forme de labyrinthe. Il l’entretient très bien et en connaît toutes les galeries et tous les passages secrets.

Avatar de Pascale Hédelin

Article d'origine par
Activité
  • Niveaux :
    • Cycle 1 - MS
    • Cycle 1 - GS
    • Cycle 2 - CP
    • Cycle 2 - CE1
  • Ressource

Palais 3 étoiles
Le lieu du logis est bien choisi : de préférence à l’entrée de la forêt, près d’un ruisseau. Eau et nourriture à portée de pattes ! Il est niché en haut d’une pente : un toboggan bien pratique pour évacuer la terre quand le blaireau fait ses travaux souterrains.

Intérieur propre et douillet
Pour dormir confortablement dans la journée, le blaireau aménage sa demeure avec des feuilles mortes, de la mousse et des herbes sèches. Comme nous, il change souvent ses « draps » : un vrai roi du ménage !

Un château fort !
Le terrier est un réseau géant de galeries et de cheminées. Il peut être grand comme 2 terrains de basket. Il abrite un garde-manger, une pièce pour les naissances et des chambres, sortes de donjons où toute la famille se repose.

Toujours plus grand
La forteresse est équipée de nombreuses bouches d’aération et de discrètes sorties de secours : les gueules. Le blaireau agrandit régulièrement son terrier principal. Il est amélioré de génération en génération, parfois sur des siècles.

© Chloé du Colombier.

Chambres d’hôtes
D’autres animaux logent souvent dans des zones abandonnées de ce super-terrier : renard, lapin de garenne, belette, putois…

Couverture de La Petite Salamandre n°16

Cet article est extrait de la Petite Salamandre
n° 16
Février - Mars 2018
Article Feuilletage

Réagir